Retour aux résultats Version imprimable

Rivière-au-Tonnerre
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Comme pour nombre d'autres municipalités du Québec, Rivière-au-Tonnerre, sur la Côte-Nord, tire sa dénomination d'un phénomène naturel. En effet, la rivière au Tonnerre coule sur le territoire municipal et, à 5 km de son embouchure, se trouve une série de cascades hautes au total d'environ 50 m dont le fracas fait songer au bruit provoqué par le tonnerre. On y trouve au moins quatre chutes. Anciennement, par ailleurs, on surnommait l'endroit Boum Boum River. À noter que dans la version anglaise du texte constitutif de la municipalité qui remonte à 1925, on a recours à l'équivalent anglais Thunder River, qui avait déjà cours sous le Régime anglais et qui a identifié le bureau de poste entre 1890 et 1933. Les pionniers, originaires en partie de Paspébiac en Gaspésie – ce qui a valu aux citoyens de Rivière-au-Tonnerre le surnom de Paspébiacs –, s'installent sur ce territoire nord-côtier vers 1875, époque à laquelle remontent la première chapelle et la fondation de la paroisse de Saint-Hippolyte. Cependant la mission était couramment dénommée Rivière-au-Tonnerre dès 1875 et le poste portait ce nom un peu avant 1860. Ils ont choisi un endroit paisible, voisin de Rivière-Saint-Jean, à l'est, à environ 120 km à l'ouest de Havre-Saint-Pierre. Ce noyau de pionniers avait été précédé par «quelques familles jerseyaises, vers 1853 ou 1854», selon Placide Vigneau (1857), qui démarrèrent des établissements de pêche en ces lieux, tout comme à Sheldrake, notamment les Le Boutillier de Paspébiac, les Robin et les Coles. En 1908, Eugène Rouillard signale 70 familles (350 personnes) qui s'adonnent à l'agriculture. La principale et presque unique activité économique locale est constituée par la pêche au crabe pratiquée sur une base importante. Une usine où l'on apprête la chair de ce crustacé assure la subsistance de la majeure partie de la population. Un festival consacré au crabe célébrait à chaque mois d'août, entre 1975 et 1984, cette ressource significative.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Rivière-au-Tonnerre

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Côte-Nord

Municipalité régionale de comté (MRC) Minganie

Municipalité Rivière-au-Tonnerre (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 98055

Longitude ouest     Latitude nord 64° 47' 00" 50° 16' 00"

Coordonnées décimales -64.78333, 50.26667

Carte topographique 1/50 000 22I/07

Carte topographique 1/20 000 22I/07-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012