Retour aux résultats Version imprimable

Rivière-à-Pierre

Origine et signification Territoire parsemé de lacs, distant de Saint-Raymond dans Portneuf d'environ 35 km, la municipalité de Rivière-à-Pierre est surtout renommée pour les importantes carrières de pierre de granit de construction que l'on y trouve et qui sont exploitées depuis 1885. Cette matière rocheuse fait l'objet de substantielles exportations aux États-Unis. Comme le lit de la rivière à Pierre (toponyme en usage sous la forme Rivière Pierre depuis au moins 1829 par l'arpenteur Jean-Pierre Proulx) était jadis considéré comme très rocailleux et que celle-ci devait se frayer un chemin à travers de nombreux rochers escarpés, il paraissait tout à fait naturel de lui attribuer cette appellation, laquelle a été transposée à une municipalité de la région portneuvoise en 1948. Bien que l'on ait avancé qu'un Amérindien répondant au nom de Pierre Thazaret ou Tharazet pourrait être à l'origine de la dénomination municipale, parce qu'il faisait de belles pêches dans la rivière, cette assertion n'a jamais pu être véritablement établie, de même que celle voulant qu'il s'agisse du prénom de Pierre Beaupré (1884-1920), qui s'installe en ces lieux à la fin du XIXe siècle. On peut possiblement y voir là la transformation du toponyme Rivière Pierre avec l'ajout de la préposition « à ». À l'origine, la présente municipalité avait été érigée comme municipalité du canton de Bois en 1897, l'entité cantonale existant officiellement depuis 1887. Ce nom célèbre la mémoire de l'abbé Louis-Édouard Bois (1813-1889), ancien curé de Maskinongé et bibliophile à qui l'on doit notamment à titre de compilateur et d'instigateur une édition des Relations des Jésuites, publiée en 1858. Les premiers Ripierrois arrivent en ces lieux vers 1880 et fondent la paroisse de Saint-Bernardin-de-Sienne en 1884. Un bureau de poste du nom Rivière-à-Pierre dessert l'endroit à compter de 1885. On y trouve une gare ferroviaire ancienne sur la ligne reliant autrefois Québec au Lac-Saint-Jean et jadis on parlait de Rivière-à-Pierre-Station. Cette gare, probablement ouverte autour de 1880, a été jadis fort active.

Source :
Description des cantons arpentés et des territoires explorés de la province de Québec : extraits des rapports officiels d'arpentages qui se trouvent au Départment des terres ainsi que de ceux de la Commission géologique du Canada et autres sources officielles, Québec : Imprimeur de la Reine, 1889, p. 343-345, 522.
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Rivière-à-Pierre

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) Portneuf

Municipalité Rivière-à-Pierre (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 34135

Latitude nord     Longitude ouest 46° 59' 00" 72° 11' 00"

Coordonnées décimales -72.18333      46.98333

Carte topographique 1/50 000 31I/16

Carte topographique 1/20 000 31I/16-0202

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012