Retour aux résultats Version imprimable

Rivière Richelieu
Masoliantekw (Rivière)  - Variante traditionnelle autochtone

Origine et signification Alimenté par les lacs Champlain et George (États-Unis), ce cours d'eau se jette dans le lac Saint-Pierre, à Sorel-Tracy, après un parcours d'environ 130 km à travers la région la plus fertile du Québec. Aujourd'hui, le Richelieu relie la navigation du Saint-Laurent à celle de l'Hudson.

La Relation des Jésuites, pour 1665, rapporte que ce cours d'eau « se nomme la riviere de Richelieu, à cause du fort du même nom qui y fut basti [en 1642], à son embouchure, au commencement des guerres,... pour s'asseurer de l'entrée de cette riviere ». Ce nom de lieu perpétue la mémoire d'Armand-Jean du Plessis, cardinal de Richelieu (Paris, France, 1585 - Paris, 1642), ministre de Louis XIII. Il a créé la Compagnie des Cent-Associés et il a protégé la colonie naissante de la Nouvelle-France dont il a contrôlé les affaires durant son administration. « Richelieu » entre dans la toponymie en 1642 pour désigner le fort, nom qui s'étendra très lentement à la rivière. Ce toponyme est également signalé dans le Journal des Jésuites, pour l'année 1659 : « ... proche de la riviere de Richelieu... ».

Cette entité hydrographique n'a pas toujours été désignée sous le nom « Richelieu ». Celle-ci ou certains de ses tronçons ont reçu plusieurs noms : « Iroquois », « Ignierhonons » (qui selon Gabriel Sagard fait référence à une des nations iroquoises), « Saint-Louis », « Chambly », « Sorel », « Lac Champlain », « Saint-Pierre » et « Saint-Jean ». Depuis le début du XXe siècle, on observe que « Rivière Richelieu » est la seule dénomination en usage pour identifier l'ensemble de cette voie d'eau.

Le toponyme « Richelieu » s'est étendu à un grand nombre de désignations notamment aux noms de municipalités de Richelieu, de Saint-Antoine-sur-Richelieu, de Saint-Blaise-sur-Richelieu, de Saint-Charles-sur-Richelieu, de Saint-Denis-sur-Richelieu, de Saint-Jean-sur-Richelieu, de Saint-Marcel-de-Richelieu, de Saint-Mathias-sur-Richelieu, de Saint-Roch-de-Richelieu.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
SAGARD, Gabriel, Le grand voyage du pays des Hurons suivi du dictionnaire de la langue huronne, Montréal, Les Presses de l'Université de Montréal, 1998, p. 149, 335, 491.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Richelieu

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rivière

Type d'entité Rivière

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Pierre-De Saurel

Municipalité Sorel-Tracy (Ville)

Code géographique de la municipalité 53052

Latitude nord     Longitude ouest 46° 02' 49" 73° 07' 13"

Coordonnées décimales -73.12028      46.04694

Carte topographique 1/50 000 31I/03

Carte topographique 1/20 000 31I/03-0102

Variante traditionnelle autochtone

  • Masoliantekw (Rivière)

    Masoliantekw est le nom que les Abénaquis utilisent pour parler de la rivière Richelieu. Il signifie « la rivière de beaucoup d'argent ».

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012