Retour aux résultats Version imprimable

Rivière des Prairies
Pamskodatekw (Rivière)  - Variante traditionnelle autochtone

Origine et signification Séparant les îles de Montréal et Jésus, le présent cours d'eau constitue l'une des décharges du lac des Deux Montagnes. Il se jette dans le fleuve Saint-Laurent, là où convergent également les rivières des Mille Îles et L'Assomption. Samuel de Champlain emploie ce toponyme, dès 1615. Mais ce sont les explications divergentes relatives au motif d'attribution et à la signification de ce nom qui surprennent. En 1632, Gabriel Sagard Théodat lui attribue une origine descriptive : « la Rivière des Prairies, ainsi nommée, pour la quantité d'Isles plates et prairies agréables que cette rivière, et un beau et grand lac y contiennent ». La Relation des Jésuites de 1637 donne à cet hydronyme une origine anthroponymique : « Au costé du Nord de l'Isle de Mont-Réal, passe la Rivière des Prairies... ainsi appellée, pource qu'un certain nommé des Prairies, conduisant une Barque, et venant à [la] rencontre de ces trois fleuves, s'égara dans les Isles qu'on y rencontre [...] qu'on nomma puis après de son nom ». Champlain avait mentionné le trafiquant de fourrures Des Prairies dans le récit de son expédition de 1610 contre les Iroquois dans le haut Richelieu : « un jeune homme de sainct Malo plein de courage, appelé des Prairies ». Au XVIIe siècle, on entendait parfois par la rivière des Prairies, non seulement la voie d'eau bornée par les îles de Montréal et Jésus, mais également le prolongement de la rivière des Outaouais. Encore en 1863, Stanislas Drapeau écrit : « L'Isle Bizard, à peu près d'une forme ovale, est située entre le Lac des Deux-Montagnes et la branche de la rivière Outaouais qui forme la rivière des Prairies ». En 1921, l'ouvrage Noms géographiques de la province de Québec fait de la rivière des Prairies, l'un des bras de l'Outaouais. Dans certains actes notariés, ce cours d'eau était désigné sous la forme Rivière Jésus.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
Aux confins de Montréal : l'île Bizard, des origines à nos jours sous la direction de la Société patrimoine et histoire de l'Île-Bizard et Sainte-Geneviève, Montréal, Éditions Histoire Québec, c2008, p. 189.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Prairies

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rivière des

Type d'entité Rivière

Région administrative Lanaudière

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Moulins

Municipalité Terrebonne (Ville)

Code géographique de la municipalité 64008

Latitude nord     Longitude ouest 45° 42' 30" 73° 28' 45"

Coordonnées décimales -73.47916      45.70833

Carte topographique 1/50 000 31H/11

Carte topographique 1/20 000 31H/11-0201

Variante traditionnelle autochtone

  • Pamskodatekw (Rivière)

    Pamskodatekw, ou Pamskodategw, est le nom que les Abénaquis utilisent pour parler de la rivière des Prairies. Il signifie « la rivière de la prairie ».

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012