Retour aux résultats Version imprimable

La Belle Rivière

Origine et signification Ce cours d'eau prend sa source dans le lac portant précisément le nom Lac de la Belle Rivière situé à l'extrémité nord-ouest de la réserve faunique des Laurentides, et reçoit également les eaux du lac Kénogamichiche par l'intermédiaire de la rivière des Aulnaies, à Hébertville. Il se décharge dans le lac Saint-Jean, entre Métabetchouan et Saint-Gédéon; sa course est d'environ 50 km. Cette rivière constituait jadis une importante voie de navigation pour les autochtones et les explorateurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean. En 1732, l'arpenteur Normandin a décrit cette rivière et fourni l'origine du nom dans son Journal de voyage : « ... petite rivière que les Sauvages nomment Mirochip8 c'est à dire la Belle Rivière ». Les Innus l'ont désignée ainsi en raison de son cours droit et tranquille, ne formant ni anse ni pointe. Normandin utilise cependant le nom Couchepagane ou Kushpahigan pour désigner le tronçon de la rivière de son embouchure au confluent de la rivière des Aulnaies. Une carte de Nicolas Bellin, datée de 1755, atteste de l'usage du toponyme Belle Rivière.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Belle Rivière

Générique (avec ou sans particules de liaison) La

Type d'entité Rivière

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Lac-Saint-Jean-Est

Municipalité Saint-Gédéon (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 93035

Latitude nord     Longitude ouest 48° 27' 36" 71° 47' 22"

Coordonnées décimales -71.78944      48.46

Carte topographique 1/50 000 22D/05

Carte topographique 1/20 000 22D/05-0101

Ancien nom

  • Rivière Couchepagane

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012