Retour aux résultats Version imprimable

Lac Onatchiway

Origine et signification Le lac Onatchiway et le Petit lac Onatchiway sont des élargissements de la rivière Shipshaw situés à environ 60 km au nord de Chicoutimi. Les deux plans d'eau ne sont séparés que par des presqu'îles qui forment un passage étroit. De nombreuses irrégularités caractérisent leur pourtour, dont une grande baie à l'ouest du plus étendu des deux lacs. Ce dernier s'étire sur plus de 20 km, couvrant une superficie de 29 km²; la surface de l'autre dépasse 15 km². Le secteur où se trouvent ces lacs a été arpenté par L. Stein en 1889 et décrit par William Du Tremblay en 1898. Un ouvrage nommé Barrage Onatchiway a été construit à la décharge du lac principal, provoquant un reflux des eaux qui a élargi la partie sud du lac. Le paysage se présente comme une succession de crêtes et de roches nues, ce qui a été accentué à certains endroits par un déboisement il y a plusieurs décennies. Ces étendues d'eau ont alors largement servi au transport des travailleurs forestiers chargés de convoyer les billes jusqu'au Saguenay. Un camp forestier, adjacent au barrage, est désigné sous le nom de Dépôt-Onatchiway. Le milieu demeure giboyeux, ce dont témoigne le voisinage de la zec Onatchiway qui longe les lacs du côté est. Plusieurs cours d'eau alimentent ces étendues d'eau, en particulier les rivières de la Tête Blanche et de la Boiteuse ainsi que la rivière Onatchiway. Cette dernière coule sur le territoire de la zec, drainant notamment le lac au Poivre et le Grand Lac. L'appellation serait une déformation du mot innu unatshishineu qui ferait allusion à la tromperie, à la duperie, au stratagème. Selon la tradition orale, les Innus y auraient échappé à une poursuite iroquoise en bernant leurs ennemis par quelque stratagème amusant. Pendant plusieurs siècles, le territoire environnant faisait partie des domaines de chasse et de trappe des bandes innues. Lors de son second voyage vers la baie d'Hudson, en 1674, le père Albanel a dû séjourner dans ces parages par suite d'un accident qui l'immobilisa pour quelques mois. Variante : Lac Cruiser.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Onatchiway

Générique (avec ou sans particules de liaison) Lac

Type d'entité Lac

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Fjord-du-Saguenay

Municipalité Mont-Valin (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 94930

Latitude nord     Longitude ouest 49° 00' 05" 71° 03' 15"

Coordonnées décimales -71.05417      49.00139

Carte topographique 1/50 000 22E/03

Carte topographique 1/20 000 22E/03-0102

Ancien nom

  • Lac Cruiser

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012