Retour aux résultats Version imprimable

Morin-Heights
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Augustin-Norbert Morin (1803-1865), député de Bellechasse de 1830 à 1838, puis de 1844 à 1851, ancien ministre dans le cabinet LaFontaine-Baldwin, commissaire des Terres de la couronne (1842-1843) et (1853-1854) qui forme le cabinet avec Hincks sous l'Union et fondateur du journal La Minerve (1826), serait à l'origine de cette dénomination. Il possédait à cet endroit une immense ferme de plus de 3 km² sur les bords de la rivière du Nord, construite vers 1850-1860, et comportant maison, moulin à scie et moulin à farine. Nommé juge en 1855, Morin ne put s'occuper de sa ferme comme il l'aurait souhaité! Selon la monographie Morin Heights (1855-1980) cependant, il s'agirait d'un ingénieur dénommé Morin dépêché par le gouvernement provincial pour arpenter la région et qui aurait engagé un Amérindien du nom de Simon pour le guider; le patronyme de l'ingénieur aurait été retenu pour l'agglomération, celui du guide pour identifier la rivière. La première interprétation prévaut, d'autant plus qu'attribué à un canton, établi en 1852, le nom Morin s'est étendu à la municipalité du canton de Morin-Partie-Sud érigée en 1855 et devenue municipalité de Morin-Heights en 1950. Une partie du canton a servi à constituer Sainte-Adèle en 1854 et le reste est devenu Morin-Partie-Sud. L'élément Heights fait d'abord allusion à une hauteur, à un sommet en langue anglaise, mais peut aussi s'appliquer à des lieux plats mais élevés, tout en véhiculant par la suite une connotation de richesse, d'importance. Jusqu'en 1911, le territoire portait justement le nom Bas-Morin et également de Morin Flats, nom du bureau de poste entre 1875 et 1911. La station ferroviaire a porté la dénomination Morin Heights Station. Sillonné par la rivière à Simon, parsemé de nombreux lacs, le territoire, situé à environ 25 km au nord-ouest de Saint-Jérôme, épouse la forme d'un triangle dont la pointe donne sur Sainte-Adèle et Saint-Sauveur, dans l'axe de Piedmont. Les premiers Morinheighters arrivent d'Irlande vers 1850, suivis de peu par des francophones en provenance de Lachute, Saint-Jérôme et Saint-Eustache. Ces deux communautés établissent bientôt leurs paroisses respectives, la Morin Heights United Church en 1855, et la paroisse de Notre-Dame-des-Nations, en 1883. Voir : Morin (canton).

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Morin-Heights

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Laurentides

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Pays-d'en-Haut

Municipalité Morin-Heights (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 77050

Longitude ouest     Latitude nord 74° 15' 00" 45° 54' 00"

Coordonnées décimales -74.25, 45.9

Carte topographique 1/50 000 31G/16

Carte topographique 1/20 000 31G/16-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012