Retour aux résultats Version imprimable







Chemin Vire-Crêpes


Origine et signification L'origine du nom Vire-Crêpes est incertaine. On connaît au moins deux hypothèses. La première se rapporte à l'état des voies de communication d'autrefois. À l'époque des premiers colons, les routes étaient relativement rares, et celles qui existaient étaient grossièrement tracées. Le grand voyer se contentait de donner une direction à travers les savanes et les montées. Joseph-Edmond Roy décrit les chemins de la seigneurie de Lauzon de cette façon : « Sur ces routes primitives on conçoit que les promeneurs se faisaient rares et que les véhicules avaient besoin d'être solidement bâtis pour résister aux chocs et aux heurts de toutes sortes. » Il existe une autre hypothèse au sujet de l'appellation Vire-Crêpes. Celle-ci aurait été inspirée par l'habitude des habitants du rang de retourner les crêpes pour les faire cuire, d'où le nom Vire-Crêpes. Notons que l'appellation Vire-Crêpes désigne un rang cadastral, le deuxième à partir du fleuve, sur le document Plan de la seigneurie Lauson, dressé en 1830 par François-Nicolas Brunet, arpenteur provincial du Bas-Canada.

Il est à noter que ce nom a été choisi comme l’un des coups de cœur 2015 de la Commission de toponymie.

Source :
Ville de Lévis, 2014

Date d'officialisation 2014-11-21

Spécifique Vire-Crêpes

Générique (avec ou sans particules de liaison) Chemin

Type d'entité Chemin

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Lévis (Ville)

Code géographique de la municipalité 25213

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, chemin Vire-Crêpes

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Chemin Vire-Crêpes

Anciens noms

  • Chemin Saint-Joseph

  • Rue Saint-Joseph

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : septembre 2017

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012