Retour aux résultats Version imprimable

Île de Montréal

Origine et signification L'île de Montréal est située à la confluence du Saint-Laurent et de l'Outaouais. Ceinturée par la rivière des Prairies, la voie maritime du Saint-Laurent et le lac Saint-Louis, cette île est la plus grande du Saint-Laurent, exception faite de celle d'Anticosti. Elle mesure près de 48 km de longueur sur 16 km dans sa plus grande largeur et il faut parcourir 120 km pour en faire le tour. Des sédiments variés recouvrent cette structure rocheuse et s'ordonnent dans une topographie de terrasses et de vallons. Cette surface urbanisée est occupée par 16 municipalités où se concentre 26 % de la population du Québec.
Le 15 janvier 1636, une seigneurie couvrant l'île est concédée à Jacques Girard, sieur de La Chaussée. Plus tard, Girard reconnaît qu'il a servi de prête-nom à Jean de Lauson et ce dernier en devient officiellement propriétaire le 30 avril 1638. Sur sa carte de 1616, Samuel de Champlain désigne d'abord cette entité insulaire « lille de Vilmenon », en hommage au sieur de Villemenon, un des protecteurs du fondateur de Québec à la cour de Louis XIII. Dans la table pour connaître les lieux remarquables de sa carte de 1632, Champlain écrit « Isle de Montreal au sault sainct Louys qui contient quelque huict à neuf lieuës de circuit ». Ce géographe note cependant « Mont Royal » pour déterminer la colline. Paul de Chomedey de Maisonneuve, le fondateur du lieu habité, écrit en 1642 « Ville marie de l'isle de Montréal ». Ce nom, avec sa graphie moderne, est fixé, même si ultérieurement on trouve notamment la graphie Isle du Mont-Royal, par exemple chez Pierre Boucher dans son Histoire véritable et naturelle (1664). Le toponyme Île de Mont Royal est attesté sur l'une des cinq plaques datées du 30 juin 1672 enfouies sous la première église paroissiale de Montréal. Cette plaque fut retrouvée en 1830 et le texte fut transcrit par Romuald Trudeau dans son journal Mes tablettes. Pour leur part, les Iroquois dénommaient ce lieu Tiotiake, en raison de la présence de rapides dans le Saint-Laurent.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Montréal

Générique (avec ou sans particules de liaison) Île de

Type d'entité Île

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville)

Code géographique de la municipalité 66023

Latitude nord     Longitude ouest 45° 30' 01" 73° 38' 47"

Coordonnées décimales -73.64639      45.50028

Carte topographique 1/50 000 31H/12

Carte topographique 1/20 000 31H/12-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2019

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012