Retour aux résultats Version imprimable

Matapédia
Matawe'g (Municipalité)  - Variante traditionnelle autochtone

Origine et signification La municipalité de Matapédia est située au confluent des rivières Matapédia et Ristigouche, au sud de la péninsule gaspésienne et à l'extrémité de la vallée de la Matapédia, à l'ouest de Pointe-à-la-Croix.
Elle tire sa dénomination, tout comme le canton proclamé en 1842, de celle de la rivière. Ce toponyme descriptif provient du mot micmac matapegiag, qui signifie rivière qui fait fourche, jonction de rivières. Il traduit la situation géographique des lieux où la Matapédia se jette dans la Ristigouche. Les formants mata, jonction et pegiag, rivière rendent bien compte de ce phénomène. On a également avancé les sens de rivière musicale et de volume d'eau qui descend d'une grande mare, mais ces interprétations ne résistent pas à l'analyse. Le toponyme Matapédia a aussi été mentionné sous la graphie Matapediach, Matapeguia, Matapediac dans des documents du XVIIe siècle, et ultérieurement Matakpediack ou Madapeguia.
Érigée le 4 novembre 1905 sous le nom Saint-Laurent-de-Matapédia, la municipalité de la paroisse tire sa désignation, d'après celle de la paroisse ouverte comme mission en 1860. La municipalité de la paroisse ne devait être identifiée qu'à partir de 1973 sous l'appellation abrégée Matapédia. Le 27 février 2010, le statut de municipalité de paroisse a été modifié pour celui de municipalité. Quant au nom du bureau de poste ouvert en 1864, il se présente tantôt sous la forme Matapédia, tantôt sous celle de Matapediac.

C'est en ces lieux que la colonisation de la vallée de la Matapédia a débuté avec l'arrivée successive des Loyalistes - étiquetés comme des squatters (1808) -, des Irlandais (1850), des Acadiens (1860) et des Canadiens français (1865). L'importance, pour les Matapédiens, de la rivière Matapédia qui divise le village en deux, se mesure à la réputation de dimension internationale de rivière à saumon qu'elle partage avec la Ristigouche. D'ailleurs les plaques d'identification des rues du village épousent la forme d'un saumon, transposition visuelle de cette considérable et précieuse richesse locale. Pour protéger la richesse en saumon de la rivière, le gouvernement a établi une réserve faunique sur une partie de son cours, la réserve faunique de la Rivière-Matapédia.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Matapédia

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Municipalité régionale de comté (MRC) Avignon

Municipalité Matapédia (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 06045

Latitude nord     Longitude ouest 47° 58' 00" 66° 57' 00"

Coordonnées décimales -66.95      47.96667

Carte topographique 1/50 000 21O/15

Carte topographique 1/20 000 21O/15-0201

Variante traditionnelle autochtone

  • Matawe'g (Municipalité)

    Matawe'g, ou Mataoeg, est le nom que les Micmacs utilisent pour parler de la municipalité de la paroisse de Matapédia. Selon les sources, il signifie « l'endroit où deux rivières se réunissent pour en former une seule », ou « la fourche, le confluent ».

Anciens noms

  • Saint-Laurent  (Village)

  • Saint-Laurent-de-Matapédia  (Municipalité de paroisse)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012