Retour aux résultats Version imprimable

Rivière Maskinongé

Origine et signification Ce cours d'eau d'environ 40 km de longueur est alimenté par quelques ruisseaux et il prend sa source dans le lac de même nom, à 142 m d'altitude, sur le rebord du plateau laurentien. Il coule d'ouest en est sur la moitié de son parcours, puis il tourne progressivement vers le sud, avant de se jeter vis-à-vis de l'île à l'Aigle, immédiatement à la sortie ouest du lac Saint-Pierre. Des trois dénivellations qui rompent son parcours sinueux, la plus importante correspond aux chutes de Sainte-Ursule qui forment une dénivellation d'environ 45 m sur une distance approximative de 400 m, à la limite du plateau laurentien. Le nom de la rivière est mentionné en 1672 sous la forme Masquinongé, dans l'acte de concession de la seigneurie aux frères Pierre-Noël Legardeur et Jean-Baptiste Legardeur de Saint-Michel. Une autre rivière de ce nom, tributaire de la rivière Rouge, existe aussi dans les Laurentides.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Maskinongé

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rivière

Type d'entité Rivière

Région administrative Mauricie

Municipalité régionale de comté (MRC) Maskinongé

Municipalité Maskinongé (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 51008

Latitude nord     Longitude ouest 46° 09' 48" 73° 01' 06"

Coordonnées décimales -73.01833      46.16333

Carte topographique 1/50 000 31I/03

Carte topographique 1/20 000 31I/03-0202

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012