Retour aux résultats Version imprimable

Brossard
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Parmi les municipalités regroupées pour former la nouvelle ville de Longueuil le 1er janvier 2002, se trouvait la ville de Brossard. Le 1er janvier 2006, celle-ci a été reconstituée. Le texte qui suit est celui qui décrivait cette ville avant le regroupement et il peut contenir des données qui n'ont pas été mises à jour. Cette ville résidentielle, qui résulte de la fusion, en 1978, de la municipalité de Notre-Dame (1952), anciennement Laprairie (1845) puis Notre-Dame-de-Laprairie-de-la-Madeleine (1855), et de la ville de Brossard (1958), auparavant La Nativité-de-Laprairie (1951) et Laprairie (1952), est située en Montérégie à proximité du pont Champlain. Distante de Montréal d'à peine 15 km, elle borde la voie maritime du Saint-Laurent sur une longueur de près de 8 km. Jadis, les lieux étaient connus sous l'appellation de Brosseau, tirée du patronyme du maire de la municipalité primitive, Pierre Brosseau (1858-1860; 1866-1868; 1878-1880), et retenue pour le bureau de poste entre 1952 et 1959. Son fondateur moderne, dont le nom a été choisi pour la nouvelle ville, est Georges-Henri Brossard, maire d'abord de la paroisse, de 1944 à 1958, puis de la ville jusqu'en 1967. C'est grâce à son initiative si la paisible municipalité rurale s'est rapidement imposée comme importante banlieue, essor qui s'inscrit parfaitement dans la forte croissance qu'ont connue les municipalités de la Rive-Sud dans la période d'après-guerre. Il appartenait à une des plus anciennes familles terriennes du comté de Laprairie. Les Brossardois faillirent devenir des Forgetvillois, car on se proposait de nommer l'endroit, en 1958, Forgetville en souvenir de monseigneur Anastase Forget (1885-1955), premier évêque du diocèse de Saint-Jean en 1934. Le premier ministre Maurice Duplessis a favorisé Brossard, car Forget pouvait, disait-il, être rapproché de l'anglais forget, oublier, et il désirait éviter que les citoyens de la ville soient étiquetés comme des gens qui oublient. Les communautés ethniques sont fort bien représentées à Brossard, car elles constituent environ 30 % de la population, ce qui fait de la ville la première banlieue résidentielle ethnique du Québec formée notamment de citoyens d'origine grecque, chinoise, indienne et philippine.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 2006-01-13

Spécifique Brossard

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Ville

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Brossard (Ville)

Code géographique de la municipalité 58007

Longitude ouest     Latitude nord 73° 27' 00" 45° 28' 00"

Coordonnées décimales -73.45, 45.46667

Carte topographique 1/50 000 31H/06

Carte topographique 1/20 000 31H/06-0201

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012