Retour aux résultats Version imprimable

Rivière Malbaie

Origine et signification La rivière Malbaie, longue de 161 km, prend sa source principale dans les lacs Tristan et Gamache, dans la réserve faunique des Laurentides à proximité du lac des Neiges, et forme dès le départ les lacs Fradette et Malbaie. Coulant en direction nord-est pour la première partie de son cours, elle traverse d'abord le parc de conservation des Grands-Jardins où elle reçoit les eaux de la Petite rivière Malbaie qui, elle, prend naissance dans un petit plan d'eau du même nom. Elle arrose partiellement les zecs des Martres et du Lac-Brébeuf avant de bifurquer brusquement en direction sud-est. Dans la seconde partie de son cours, elle traverse le parc de conservation des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie et s'y faufile entre de très hautes parois rocheuses. Elle est particulièrement remarquable dans le secteur du lieu-dit de L'Équerre où elle effectue un virage à 90°. Finalement, dans les dix derniers kilomètres de sa course, elle se trace un chemin à travers les municipalités charlevoisiennes de Clermont, de Rivière-Malbaie et de La Malbaie, là où ses eaux et celles du fleuve fusionnent par la baie la Malbaie. En 1608, Samuel de Champlain a nommé ce cours d'eau Rivière Platte (parfois orthographié Plate) ou Malle Baye. Après la concession des seigneuries de Mount Murray et de Murray Bay, au milieu du XVIIIe siècle, certains résidents anglophones ont longtemps utilisé l'appellation de Murray River, mais avec le temps celle de Rivière Malbaie finit par s'imposer. C'est lors d'une mission de chantier sur les bords de cette rivière, au début des années 1930, que monseigneur Félix-Antoine Savard a rencontré Joseph Boies, un draveur qui a fortement inspiré la création du célèbre personnage de Menaud dans Menaud, maître-draveur, ouvrage publié sous ce titre en 1937. Voir : La Malbaie (ville).

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Malbaie

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rivière

Type d'entité Rivière

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) Charlevoix-Est

Municipalité La Malbaie (Ville)

Code géographique de la municipalité 15013

Latitude nord     Longitude ouest 47° 39' 18" 70° 08' 50"

Coordonnées décimales -70.14722      47.655

Carte topographique 1/50 000 21M/09

Carte topographique 1/20 000 21M/09-0202

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012