Retour aux résultats Version imprimable

Lac Malartic

Origine et signification Partagé entre les cantons abitibiens de La Motte et de Malartic, cette expansion de l'Harricana, rivière dont le point d'arrivée est au nord-ouest, dans la baie James, possède une superficie de plus de 76 km². Il a une forme plutôt irrégulière qui crée plusieurs baies. Voisin méridional du lac La Motte dans lequel il se déverse, à une dizaine de kilomètres au nord de la ville de Malartic, il reçoit de nombreux ruisseaux et des rivières comme la Malartic et la Héva. Les municipalités de La Motte et de Rivière-Héva s'étendent respectivement au nord et à l'ouest de ses rives. Comme le canton, ce toponyme honore la mémoire d'un brillant officier de Montcalm, Anne-Joseph-Hippolyte de Maurès de Malartic (1730-1800). Le chevalier de Lévis dit d'ailleurs de lui, en 1759, qu'il est un «officier dont le zèle, les talents et l'intelligence méritent des récompenses distinguées». Au moment de l'organisation territoriale de l'Abitibi en cantons, en 1907, les autorités ont systématiquement attribué aux territoires cantonaux les noms de régiments et d'officiers présents au Canada avec le marquis de Montcalm à la fin du Régime français. Ce système a également servi à baptiser bon nombre de nappes d'eau de la région puisque dans les environs immédiats du lac Malartic, on retrouve les lacs La Motte, Kergus, Cadillac et Preissac, tous noms d'officiers des régiments de Béarn et de Berry. En moins de vingt ans, la présente nappe d'eau apparaît sous trois appellations différentes sur des documents cartographiques. Ainsi, sur une carte de 1907, il porte le nom de Lac Askikuway, de l'algonquin askiko wajou, demeure du loup marin; il se transforme en Seal's Home Lake – traduction anglaise littérale du nom amérindien sur une carte de 1911 – et devient, en 1924, Lac Malartic. Les Algonquins de la réserve de Pikogan, près d'Amos, l'appellent aussi Manadik Sagahigan, lac du caribou déformé.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Malartic

Générique (avec ou sans particules de liaison) Lac

Type d'entité Lac

Région administrative Abitibi-Témiscamingue

Municipalité régionale de comté (MRC) La Vallée-de-l'Or

Municipalité Rivière-Héva (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 89010

Latitude nord     Longitude ouest 48° 15' 52" 78° 06' 18"

Coordonnées décimales -78.105      48.26444

Carte topographique 1/50 000 32D/08

Carte topographique 1/20 000 32D/08-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012