Retour aux résultats Version imprimable

Tingwick
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Voisine sud-est de Warwick et nord-ouest de Saint-Rémi-de-Tingwick, cette municipalité de la région des Bois-Francs se situe à une vingtaine de kilomètres au sud de Victoriaville, immédiatement au nord d'Asbestos. Le canton de Tingwick reçoit vers 1790 son premier habitant permanent, originaire de Meredith au New Hampshire. Par la suite, une mission s'ouvre en 1832 et est mise sous le patronage de saint Patrick, car les premiers pionniers venaient de l'Irlande. Saint-Patrice-de-Tingwick fera l'objet d'une érection canonique et civile en 1856. Attribuée à la municipalité créée en 1845 et au bureau de poste établi sous le nom de St. Patrick's Hill au milieu du XIXe siècle, appellation modifiée en Tingwick en 1903, la dénomination Tingwick a d'abord servi à identifier le canton proclamé en 1802. Elle évoque un village du Buckinghamshire anglais, Tingewick, aujourd'hui inclus dans la vaste conurbation londonienne. En 1981, le territoire tingwickois devait recevoir ses limites actuelles avec l'annexion de la municipalité de Chénier, fondée en 1864, et ainsi dénommée en l'honneur du docteur Jean-Olivier Chénier (1806-1837), l'un des chefs de l'Insurrection de 1837-1838, mort au combat, victime des troupes anglaises. En 2004, la municipalité de la paroisse de Tingwick devenait la municipalité de Tingwick.

Date d'officialisation 2004-02-16

Spécifique Tingwick

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Centre-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Arthabaska

Municipalité Tingwick (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 39025

Longitude ouest     Latitude nord 71° 57' 00" 45° 53' 00"

Coordonnées décimales -71.95, 45.88333

Carte topographique 1/50 000 21E/13

Carte topographique 1/20 000 21E/13-0201

Ancien nom

  • Tingwick  (Municipalité de paroisse)

    Il est à noter que le statut de cette municipalité a été changé le 10 janvier 2004. En effet, à cette date, la municipalité de la paroisse de Tingwick est devenue la municipalité de Tingwick. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire la municipalité alors qu'elle était encore identifiée sous l'ancien statut. Voisine sud-est de Warwick et nord-ouest de Saint-Rémi-de-Tingwick, cette municipalité de la région des Bois-Francs se situe à une vingtaine de kilomètres au sud de Victoriaville, immédiatement au nord d'Asbestos. Le canton de Tingwick reçoit vers 1790 son premier habitant permanent, originaire de Meredith au New Hampshire. Par la suite, une mission s'ouvre en 1832 et est mise sous le patronage de saint Patrick, car les premiers pionniers venaient de l'Irlande. Saint-Patrice-de-Tingwick fera l'objet d'une érection canonique et civile en 1856. Attribuée à la municipalité créée en 1845 et au bureau de poste établi sous le nom de St. Patrick's Hill au milieu du XIXe siècle, appellation modifiée en Tingwick en 1903, la dénomination Tingwick a d'abord servi à identifier le canton proclamé en 1802. Elle évoque un village du Buckinghamshire anglais, Tingewick, aujourd'hui inclus dans la vaste conurbation londonienne. En 1981, le territoire tingwickois devait recevoir ses limites actuelles avec l'annexion de la municipalité de Chénier, fondée en 1864, et ainsi dénommée en l'honneur du docteur Jean-Olivier Chénier (1806-1837), l'un des chefs de l'Insurrection de 1837-1838, mort au combat, victime des troupes anglaises.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012