Retour aux résultats Version imprimable

Saint-François-d'Assise
La Commission de toponymie décline toute responsabilité quant à l'exactitude des fonds de carte (ex. : le tracé des frontières, qui n'est pas conforme à la position du gouvernement du Québec) et de la nomenclature qui y figure.

Origine et signification La rivière Ristigouche et la frontière qui sépare le Québec du Nouveau-Brunswick constituent la limite sud de cette municipalité de paroisse de la Gaspésie, située sur un plateau. À l'est, on retrouve la rivière Matapédia et Saint-Alexis-de-Matapédia, à l'ouest L'Ascension-de-Patapédia. La rivière du Moulin coule sur le territoire du canton de Matapédia. Fondée en 1887, la paroisse de Saint-François-d'Assise relevait de Saint-Alexis-de-Matapédia jusqu'en 1922. L'année suivante, elle faisait l'objet d'une érection canonique et, en 1924, d'une érection civile. Transposé au bureau de poste ouvert en 1900 et à la municipalité de paroisse officiellement créée en 1926 et devenue municipalité en 2003, le nom de Saint-François-d'Assise rappelle celui qui, après une vie dissipée, se met au service de Dieu en 1206. François d'Assise (vers 1182-1226), fonde, en 1210, l'ordre des Frères mineurs ou Capucins. Il est demeuré célèbre par sa facilité à parler aux oiseaux et à chanter les merveilles de la nature, notamment dans son célèbre Cantique au Soleil. Toutefois, les Assisiens sont davantage redevables de leur nom à François Cinq-Mars (1847-1902), curé de Saint-Siméon-de-Charlevoix (1874-1878) et de Saint-Alexis-de-Matapédia (1883-1892), qui desservit, de 1890 à 1892, la mission de Saint-François-d'Assise ou Saint-François-de-Matapédia(c) qu'il a également fondée. Le curé de Saint-Alexis-de-Matapédia, l'abbé Joseph-Elzéar Pelletier, proposa le nom de la nouvelle paroisse pour remplacer Saint-Joseph qui eut cours de 1887 à 1889. L'endroit, dont la richesse première demeure la forêt, comptait 51 habitants en 1890.

Date d'officialisation 2003-11-27

Spécifique Saint-François-d'Assise

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Municipalité régionale de comté (MRC) Avignon

Municipalité Saint-François-d'Assise (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 06055

Longitude ouest     Latitude nord 67° 10' 00" 47° 59' 00"

Coordonnées décimales -67.16666, 47.98333

Carte topographique 1/50 000 21O/14

Carte topographique 1/20 000 21O/14-0202

Ancien nom

  • Saint-François-d'Assise  (Municipalité de paroisse)

    Il est à noter que le statut de cette municipalité a été changé le 11 octobre 2003. En effet, à cette date, la municipalité de la paroisse de Saint-François-d'Assise est devenue la municipalité de Saint-François-d'Assise. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé alors que la municipalité était encore identifiée sous l'ancien statut. La rivière Ristigouche et la frontière qui sépare le Québec du Nouveau-Brunswick constituent la limite sud de cette municipalité de paroisse de la Gaspésie, située sur un plateau. À l'est, on retrouve la rivière Matapédia et Saint-Alexis-de-Matapédia, à l'ouest L'Ascension-de-Patapédia. La rivière du Moulin coule sur le territoire du canton de Matapédia. Fondée en 1887, la paroisse de Saint-François-d'Assise relevait de Saint-Alexis-de-Matapédia jusqu'en 1922. L'année suivante, elle faisait l'objet d'une érection canonique et, en 1924, d'une érection civile. Transposé au bureau de poste ouvert en 1900 et à la municipalité officiellement créée en 1926, le nom de Saint-François-d'Assise rappelle celui qui, après une vie dissipée, se met au service de Dieu en 1206. François d'Assise (vers 1182-1226), fonde, en 1210, l'ordre des Frères mineurs ou Capucins. Il est demeuré célèbre par sa facilité à parler aux oiseaux et à chanter les merveilles de la nature, notamment dans son célèbre Cantique au Soleil. Toutefois, les Assisiens sont davantage redevables de leur nom à François Cinq-Mars (1847-1902), curé de Saint-Siméon-de-Charlevoix (1874-1878) et de Saint-Alexis-de-Matapédia (1883-1892), qui desservit, de 1890 à 1892, la mission de Saint-François-d'Assise ou Saint-François-de-Matapédia(c) qu'il a également fondée. Le curé de Saint-Alexis-de-Matapédia, l'abbé Joseph-Elzéar Pelletier, proposa le nom de la nouvelle paroisse pour remplacer Saint-Joseph qui eut cours de 1887 à 1889. L'endroit, dont la richesse première demeure la forêt, comptait 51 habitants en 1890.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012