Retour aux résultats Version imprimable

Grand-Remous

Origine et signification Cette municipalité a d'abord été connue sous le nom Sicotte, de 1937 à 1973, appellation tirée du nom du canton où elle se situe et qui évoque le souvenir de Louis-Victor Sicotte (1812-1889), député du comté de Saint-Hyacinthe à Québec, de 1857 à 1863. Le bureau de poste local a également porté ce nom en 1927, appellation modifiée en Grand-Remous en 1933. En 1973, on modifiait la dénomination municipale pour la rendre conforme au nom du village qui regroupe la majorité de la population de la municipalité, et dont le nom descriptif s'est imposé par la présence d'un remous important sur la rivière Gatineau, près de la chute du Grand Remous, à quelque kilomètres au sud. En 2003, la municipalité du canton de Grand-Remous est devenue la municipalité de Grand-Remous. Cette localité de l'Outaouais, habitée par les Grand-Remoussois, a été implantée près de l'entrée de la réserve faunique La Vérendrye au nord d'Aumond et de Bois-Franc. La concordance entre l'identification des lieux par les Attikameks et l'appellation française est complète puisqu'ils lui attribuaient le nom Obémiticwang, eaux agitées, grands remous. Voir : Sicotte (canton).

Date d'officialisation 2003-11-27

Spécifique Grand-Remous

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Outaouais

Municipalité régionale de comté (MRC) La Vallée-de-la-Gatineau

Municipalité Grand-Remous (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 83095

Latitude nord     Longitude ouest 46° 37' 00" 75° 54' 00"

Coordonnées décimales -75.9      46.61666

Carte topographique 1/50 000 31J/12

Carte topographique 1/20 000 31J/12-0101

Ancien nom

  • Grand-Remous  (Municipalité de canton)

    Il est à noter que le statut de cette municipalité a été changé le 11 octobre 2003. En effet, à cette date, la municipalité du canton de Grand-Remous est devenue la municipalité de Grand-Remous. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé alors que la municipalité était encore identifiée sous l'ancien statut. Cette municipalité de canton a d'abord été connue sous le nom Sicotte, de 1937 à 1973, appellation tirée du nom du canton où elle se situe et qui évoque le souvenir de Louis-Victor Sicotte (1812-1889), député du comté de Saint-Hyacinthe à Québec, de 1857 à 1863. Le bureau de poste local a également porté ce nom en 1927, appellation modifiée en Grand-Remous en 1933. En 1973, on modifiait la dénomination municipale pour la rendre conforme au nom du village qui regroupe la majorité de la population de la municipalité, et dont le nom descriptif s'est imposé par la présence d'un remous important sur la rivière Gatineau, près de la chute du Grand Remous, à quelque kilomètres au sud. Cette localité de l'Outaouais, habitée par les Grand-Remoussois, a été implantée près de l'entrée de la réserve faunique La Vérendrye au nord d'Aumond et de Bois-Franc. La concordance entre l'identification des lieux par les Attikameks et l'appellation française est complète puisqu'ils lui attribuaient le nom Obémiticwang, eaux agitées, grands remous. Voir : Sicotte (canton).

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012