Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Boniface
La Commission de toponymie décline toute responsabilité quant à l'exactitude des fonds de carte (ex. : le tracé des frontières, qui n'est pas conforme à la position du gouvernement du Québec) et de la nomenclature qui y figure.

Origine et signification Une trentaine d'années après l'arrivée de pionniers dans le canton de Shawinigan, une mine de fer était découverte sur le territoire occupé aujourd'hui par Saint-Boniface. Dénommée Mine à Grondin, du nom de Hyacinthe Grondin, son découvreur, elle était considérée comme la plus importante de la province, en raison du taux élevé de minerai de fer présent. Exploitée de 1875 à 1878 seulement, on dut interrompre les activités par suite de la faillite de ses propriétaires. Sur le plan religieux, la paroisse de Saint-Boniface-de-Shawinigan voyait le jour officiellement en 1859 et donnait son nom à la municipalité de village créée en 1918. Cependant, en 1855, on établissait la municipalité du canton de Shawénégan, dont Shawinigan Falls a été détachée en 1901, et devenue municipalité de la paroisse de Saint-Boniface-de-Shawinigan en 1956. À noter que la graphie Shawinigan est apparue au début du XXe siècle, à la suite de la fondation de la Shawinigan Water and Power. En 1961, le territoire de la municipalité de paroisse était annexé à la municipalité de village. En 2003, la municipalité du village de Saint-Boniface-de-Shawinigan devenait la municipalité de Saint-Boniface. Le nom de saint Boniface (vers 675-754?), l'un des patrons de l'Angleterre, grand évêque de la Germanie (Allemagne), sacré évêque à Rome en 722 et archevêque en 732, son siège étant fixé à Mayence en 746, brille au firmament de la sainteté grâce aux nombreux évêchés qu'il a fondés. Dénommé Wynfrith, il prit le nom latin de Bonifacius et mourut massacré par les Frisons, motif principal de sa canonisation. Shawinigan est quant à lui le nom du canton où se trouve la municipalité. La croissance de cette municipalité mauricienne voisine de Shawinigan, plus à l'est, a été tributaire de l'aménagement des chutes de Shawinigan et de l'activité industrielle qui a gravité autour de ce pouvoir naturel dompté. Arrosée par la rivière Machiche, la municipalité compte quelques plans d'eau dont les lacs Héroux, des Îles et des Six. La municipalité de Saint-Boniface appartient à la MRC de Maskinongé; auparavant elle était rattachée à la MRC du Centre-de-la-Mauricie qui a cessé d'exister, le 31 décembre 2001, à la suite de la création de la nouvelle ville de Shawinigan. Voir : Shawinigan (ville).

Date d'officialisation 2003-05-07

Spécifique Saint-Boniface

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Mauricie

Municipalité régionale de comté (MRC) Maskinongé

Municipalité Saint-Boniface (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 51085

Longitude ouest     Latitude nord 72° 49' 00" 46° 30' 00"

Coordonnées décimales -72.81667, 46.5

Carte topographique 1/50 000 31I/10

Carte topographique 1/20 000 31I/10-0101

Ancien nom

  • Saint-Boniface-de-Shawinigan  (Municipalité de village)

    Il est à noter que le nom et le statut de cette municipalité ont été changés le 5 avril 2003. En effet, à cette date, la municipalité du village de Saint-Boniface-de-Shawinigan est devenue la municipalité de Saint-Boniface. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire la municipalité alors qu'elle était identifiée sous l'ancien statut et l'ancienne dénomination. Une trentaine d'années après l'arrivée de pionniers dans le canton de Shawinigan, une mine de fer était découverte sur le territoire occupé aujourd'hui par Saint-Boniface-de-Shawinigan. Dénommée Mine à Grondin, du nom de Hyacinthe Grondin, son découvreur, elle était considérée comme la plus importante de la province, en raison du taux élevé de minerai de fer présent. Exploitée de 1875 à 1878 seulement, on dut interrompre les activités par suite de la faillite de ses propriétaires. Sur le plan religieux, la paroisse de Saint-Boniface-de-Shawinigan voyait le jour officiellement en 1859 et donnait son nom à la municipalité de village créée en 1918. Cependant, en 1855, on établissait la municipalité du canton de Shawénégan, dont Shawinigan Falls a été détachée en 1901, et devenue municipalité de la paroisse de Saint-Boniface-de-Shawinigan en 1956. À noter que la graphie Shawinigan est apparue au début du XXe siècle, à la suite de la fondation de la Shawinigan Water and Power. En 1961, le territoire de la municipalité de paroisse était annexé à la municipalité de village. Le nom de saint Boniface (vers 675-754?), l'un des patrons de l'Angleterre, grand évêque de la Germanie (Allemagne), sacré évêque à Rome en 722 et archevêque en 732, son siège étant fixé à Mayence en 746, brille au firmament de la sainteté grâce aux nombreux évêchés qu'il a fondés. Dénommé Wynfrith, il prit le nom latin de Bonifacius et mourut massacré par les Frisons, motif principal de sa canonisation. Shawinigan est quant à lui le nom du canton où se trouve la municipalité. La croissance de cette municipalité mauricienne voisine de Shawinigan, plus à l'est, a été tributaire de l'aménagement des chutes de Shawinigan et de l'activité industrielle qui a gravité autour de ce pouvoir naturel dompté. Arrosée par la rivière Machiche, la municipalité compte quelques plans d'eau dont les lacs Héroux, des Îles et des Six. La municipalité du village de Saint-Boniface-de-Shawinigan appartient à la MRC de Maskinongé; auparavant elle était rattachée à la MRC du Centre-de-la-Mauricie qui a cessé d'exister, le 31 décembre 2001, à la suite de la création de la nouvelle ville de Shawinigan. Voir : Shawinigan (ville).

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012