Retour aux résultats Version imprimable

Maison Nérée-Beauchemin

Origine et signification Cette maison se situe au 711, rue Sainte-Anne, à Yamachiche; elle a été classée comme monument historique, le 19 juin 1978. Elle a été construite en 1867 pour le député Charles Gérin-Lajoie (1824-1895) qui l'a vendue en 1877 au docteur Hyacinthe Beauchemin puis à son fils, l'écrivain Charles-Nérée Beauchemin (1850-1931). Ce dernier en demeure propriétaire jusqu'à son décès. En 1977, la dernière des filles de Beauchemin cède l'immeuble à la Maison de la francophonie.

Nérée Beauchemin (Yamachiche, 1850 – Yamachiche, 1931) était médecin et poète. Il fait ses études classiques au Séminaire de Nicolet entre 1863 et 1870; puis, il obtient sa licence de médecine en 1874, à l’Université Laval. Beauchemin devient membre de la Société royale du Canada en 1896. L’année suivante, il publie un recueil de poèmes intitulé Floraisons matutinales lequel est jugé sévèrement par la critique. Affecté par les vifs commentaires, il cesse de publier. Enfin, il édite Patrie intime (1928), qui lui vaut la médaille de l’Académie française en 1930. Qualifié de poète du terroir, il évoque les beautés de sa terre natale et de la langue française.

Source :
Québec (Province). Commission des biens culturels. Les chemins de la mémoire : Monuments et sites historiques du Québec. Québec, Les Publications du Québec, 1990-1991. 2 tomes.

Date d'officialisation 2003-05-07

Spécifique Nérée-Beauchemin

Générique (avec ou sans particules de liaison) Maison

Type d'entité Monument historique

Région administrative Mauricie

Municipalité régionale de comté (MRC) Maskinongé

Municipalité Yamachiche (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 51020

Latitude nord     Longitude ouest 46° 17' 00" 72° 49' 30"

Coordonnées décimales -72.825      46.28333

Carte topographique 1/50 000 31I/07

Carte topographique 1/20 000 31I/07-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012