Retour aux résultats Version imprimable

Centrale McCormick
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Ce nom est paru dans la publication d'Hydro-Québec intitulée Les Grandes Rivières de la Côte-Nord, 1989. Cette centrale est entrée entièrement en opération en 1952 pour le compte de la Compagnie hydroélectrique Manicouagan, filiale de la Société canadienne de métaux Reynolds ltée et de la Compagnie de papier Québec et Ontario ltée. La centrale possède 8 groupes turbines-alternateurs qui produisent 304 MW depuis 1952. Depuis 1966, elle partage le même réservoir utilisé par la centrale Manic-1 situé un peu à l'est de Manic-1 sur la rivière Manicouagan. Les installations hydroélectriques sont dénommées d'après le colonel Robert R. McCormick, qui devint président du Chicago Tribune à l'âge de 32 ans. Ayant constaté l'urgence d'un approvisionnement soutenu en papier journal, il débarque à Shelter Bay (Port-Cartier), sur la Côte-Nord en 1915. Il recherche alors une forêt exploitable et une énergie hydroélectrique pour la transformer. Considéré comme un visionnaire, il ne craindra pas d'investir temps et argent en des temps difficiles, il est à l'origine de l'implantation de la nouvelle ville de Baie-Comeau en 1936. Le 11 juin 1938, le premier ministre du Québec, Maurice Duplessis, inaugure l'usine de papier journal de Baie-Comeau, en compagnie de son propriétaire, le colonel McCormick, de son gérant, Arthur Schmon, et de monseigneur LaBrie. Le 26 mai 1951, les quatre mêmes personnages se retrouvent pour l'inauguration des travaux du barrage et de la centrale. McCormick, qui était fier de l'œuvre d'art qui porterait son nom, voyant pour l'occasion que seul monseigneur LaBrie s'était exprimé en français, avait souhaité que tous les discours de circonstance devant être prononcés à la fin de la construction, vingt-deux mois plus tard, devraient se faire en français. L'inauguration des installations est faite le 18 juillet 1953, alors que les quatre responsables de l'établissement de Baie-Comeau sont réunis pour une dernière fois : Duplessis, McCormick (en compagnie du conseil d'administration du Chicago Tribune), Schmon et LaBrie sont à la cérémonie d'ouverture de la centrale McCormick. Le barrage McCormick sera agrandi en 1957. Robert R. McCormick est né à Chicago en 1880. Il fera des études à Yale où il gradua en 1903. Il devint président du Tribune Company et s'occupa des usines de production de papier journal tout en voyageant dans 53 pays, de 1948 à 1953, afin de renseigner et d'orienter l'opinion publique par son travail de correspondant pour ses journaux. On lui doit l'initiative du développement des projets hydroélectriques des rivières Manicouagan et aux Outardes. Il est décédé le 1er avril 1955 et sera inhumé à sa résidence de Chicago dénommée Champigny.

Date d'officialisation 2001-06-05

Spécifique McCormick

Générique (avec ou sans particules de liaison) Centrale

Type d'entité Centrale hydroélectrique

Région administrative Côte-Nord

Municipalité régionale de comté (MRC) Manicouagan

Municipalité Baie-Comeau (Ville)

Code géographique de la municipalité 96020

Longitude ouest     Latitude nord 68° 19' 40" 49° 11' 33"

Coordonnées décimales -68.32777, 49.1925

Carte topographique 1/50 000 22F/01

Carte topographique 1/20 000 22F/01-0201

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012