Retour aux résultats Version imprimable

Centrale de la Sainte-Marguerite-3

Origine et signification La centrale souterraine de la Sainte-Marguerite-3 comporte deux groupes de turbine-alternateur de type Francis d'une puissance installée de 882 MW, caractérisée par une chute d'eau nominale de 330 m, à une profondeur de 100 m sous terre et localisée, sur le trajet de la rivière, à 13 km plus bas que le barrage Denis-Perron situé au haut des rapides. Les travaux débutés en 1994 seront parachevés en 2001. Le spécifique origine du nom de la rivière Sainte-Marguerite, duquel nous ne connaissons l'histoire de son attribution, si ce n'est que Champlain connaissait déjà ce nom en 1603, lorsqu'il s'arrêta à son embouchure.

Date d'officialisation 2001-06-05

Spécifique Sainte-Marguerite-3

Générique (avec ou sans particules de liaison) Centrale de la

Type d'entité Centrale hydroélectrique

Région administrative Côte-Nord

Municipalité régionale de comté (MRC) Sept-Rivières

Municipalité Lac-Walker (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 97904

Latitude nord     Longitude ouest 50° 42' 18" 66° 46' 47"

Coordonnées décimales -66.77972      50.705

Carte topographique 1/50 000 22J/10

Carte topographique 1/20 000 22J/10-0201

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012