Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Lazare
La Commission de toponymie décline toute responsabilité quant à l'exactitude des fonds de carte (ex. : le tracé des frontières, qui n'est pas conforme à la position du gouvernement du Québec) et de la nomenclature qui y figure.

Origine et signification La position géographique de cette ville de la Montérégie, à quelques kilomètres au sud-est de Rigaud et limitée à l'ouest par Sainte-Marthe, justifie le choix de sa dénomination. En effet, Lazare, mentionné dans l'Évangile de saint Jean, était le frère de Marthe et de Marie-Madeleine. Célèbre pour sa résurrection, son nom a été retenu à la demande de l'évêque coadjuteur de Montréal à l'époque de la création de la paroisse, monseigneur Édouard-Charles Fabre. Érigée canoniquement et civilement la même année, la paroisse de Saint-Lazare, par suite de son détachement de Saint-Michel-de-Vaudreuil, devenait municipalité de paroisse le 29 décembre 1875, puis ville le 29 décembre 2001. On ajoutera le spécificatif Vaudreuil au nom du bureau de poste créé en 1878, reflet de l'appartenance des lieux en partie à la seigneurie de Vaudreuil. En outre, cette précision permet de bien distinguer les lieux de Saint-Lazare-de-Bellechasse. Les pionniers de l'endroit, des Américains de Nouvelle-Angleterre (1812) et des Anglais de Cumberland (vers 1820) sont rapidement rejoints par des Canadiens français. Lieu de détente pour les villégiateurs, attirés par la beauté des forêts, Saint-Lazare bourdonne d'activités reliées à l'équitation, l'été et à la pratique du sport de la motoneige, l'hiver venu.

Date d'officialisation 2002-01-24

Spécifique Saint-Lazare

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Ville

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Vaudreuil-Soulanges

Municipalité Saint-Lazare (Ville)

Code géographique de la municipalité 71105

Longitude ouest     Latitude nord 74° 08' 00" 45° 24' 00"

Coordonnées décimales -74.13333, 45.4

Carte topographique 1/50 000 31G/08

Carte topographique 1/20 000 31G/08-0102

Ancien nom

  • Saint-Lazare  (Municipalité de paroisse)

    Il est à noter que le statut de cette municipalité a été changé le 29 décembre 2001. En effet, à cette date, la municipalité de la paroisse de Saint-Lazare est devenue la ville de Saint-Lazare. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire la municipalité alors qu'elle avait son ancien statut. La position géographique de cette municipalité de la Montérégie, à quelques kilomètres au sud-est de Sainte-Madeleine-de-Rigaud et limitée à l'ouest par Sainte-Marthe, justifie le choix de sa dénomination. En effet, Lazare, mentionné dans l'Évangile de saint Jean, était le frère de Marthe et de Marie-Madeleine. Célèbre pour sa résurrection, son nom a été retenu à la demande de l'évêque coadjuteur de Montréal à l'époque de la création de la paroisse, monseigneur Édouard-Charles Fabre. Érigée canoniquement et civilement la même année, la paroisse de Saint-Lazare, par suite de son détachement de Saint-Michel-de-Vaudreuil, devenait municipalité de paroisse le 29 décembre 1875. On ajoutera le spécificatif Vaudreuil au nom du bureau de poste créé en 1878, reflet de l'appartenance des lieux en partie à la seigneurie de Vaudreuil. En outre, cette précision permet de bien distinguer les lieux de Saint-Lazare, dans Bellechasse. Les pionniers de l'endroit, des Américains de Nouvelle-Angleterre (1812) et des Anglais de Cumberland (vers 1820) sont rapidement rejoints par des Canadiens français. Lieu de détente pour les villégiateurs, attirés par la beauté des forêts, Saint-Lazare bourdonne d'activités reliées à l'équitation, l'été et à la pratique du sport de la motoneige, l'hiver venu.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012