Retour aux résultats Version imprimable

La Haute-Gaspésie

Origine et signification Cette municipalité régionale de comté, dont la partie terrestre couvre un peu plus de 5 000 km2, est située dans la région administrative de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. Son nom s'inspire de la géographie physique de ce territoire, qui regroupe les monts Chic-Chocs, un ensemble montagneux impressionnant. La MRC comprend la ville de Sainte-Anne-des-Monts, la plus populeuse, la ville de Cap-Chat, les municipalités des villages de Marsoui et de Mont-Saint-Pierre, les municipalités de La Martre, de Rivière-à-Claude, de Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine et de Saint-Maxime-du-Mont-Louis. De plus, on y trouve les territoires non organisés de Coulée-des-Adolphe et de Mont-Albert. Avant le 27 mai 2000, la municipalité régionale de comté de La Haute-Gaspésie était connue sous le nom Denis-Riverin.

Source :
COMMISSION DE TOPONYMIE. Noms et lieux du Québec : dictionnaire illustré, Québec, Les Publications du Québec, 2006, 925 p.

Date d'officialisation 2000-08-24

Spécifique La Haute-Gaspésie

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité régionale de comté

Région administrative Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Municipalité régionale de comté (MRC) La Haute-Gaspésie

Municipalité Marsoui (Municipalité de village)

Code géographique de la municipalité 04025

Latitude nord     Longitude ouest 49° 13' 00" 66° 04' 00"

Coordonnées décimales -66.06667      49.21667

Carte topographique 1/50 000 22G/01

Carte topographique 1/20 000 22G/01-0202

Ancien nom

  • Denis-Riverin  (Municipalité régionale de comté)

    Depuis le 27 mai 2000, la municipalité régionale de comté de Denis-Riverin s'appelle La Haute-Gaspésie. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire la MRC alors qu'elle était désignée sous l'ancienne appellation. Municipalité régionale de comté gaspésienne de 5 127 km² située le long du bas estuaire du Saint-Laurent, entre les MRC de Matane, de La Côte-de-Gaspé et de Bonaventure. Son territoire est presque entièrement taillé dans le massif gaspésien, notamment dans les monts Chic-Chocs, à l'exception d'une mince bande littorale qui court de Capucins à Sainte-Anne-des-Monts, s'adosse au massif et se déploie en terrasses jusqu'aux marais du large estran. Établie en mars 1981 et ayant succédé à la municipalité du comté de Gaspé-Ouest, la MRC de Denis-Riverin compte dix municipalités dont Sainte-Anne-des-Monts, la plus populeuse, et deux territoires non organisés qui couvrent plus de 70 % de sa superficie. Mi-urbaine et mi-rurale mais non agricole, la population de la MRC est presque exclusivement de langue maternelle française. Les secteurs du bâtiment, des mines, du travail en forêt et de la pêche constituent les sources d'emplois principales de la population active. Le nom de la MRC provient de celui d'un administrateur de la Nouvelle-France, Denis Riverin (vers 1650-1717), qui fut secrétaire de l'intendant Duchesneau, membre du Conseil souverain, lieutenant général de la Prévôté de Québec, commerçant en fourrures et propriétaire terrien. C'est toutefois en sa qualité d'entrepreneur en pêcheries que se découvre sa relation avec le territoire de la MRC, à travers les seigneuries du Cap-Chat, de la Rivière-de-la-Madeleine et de Sainte-Anne-des-Monts qu'il se vit concéder en 1688 et 1689.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012