Retour aux résultats Version imprimable

Aréna Maurice-Richard

Origine et signification Cet aréna se situe au 2800, rue Viau, à Montréal.

Maurice Richard (Montréal, 1921 – id., 2000), surnommé le Rocket, est un joueur de hockey qui a représenté le cœur et l’âme de la longue et glorieuse histoire des Canadiens de Montréal. Il deviendra l'un des plus grands joueurs de hockey de l'histoire. Ses exploits, ses buts spectaculaires ainsi que son désir de vaincre l'ont hissé au rang de héros de la nation canadienne-française.

De 1942 à 1960, Maurice Richard a porté les couleurs de cette seule équipe, rééditant au passage le livre des records de la Ligue nationale de hockey (LNH). Joueur le plus électrisant de sa génération, le Rocket – il portait le numéro 9 – remplit les arénas avec des amateurs et les filets avec des rondelles. Évoluant en compagnie de Toe Blake et d’Elmer Lach au sein de la légendaire Punch Line, il éleva les standards pour des générations de francs-tireurs en devenant le premier joueur de l’histoire du circuit à marquer 50 buts au cours d’une même campagne, en 1944-1945. Un événement marquant, tant pour lui que pour les Canadiens français, survint au mois de mars 1955 lorsqu’il fut suspendu par le président de la LNH à la suite d’une altercation survenue au cours d’une partie entre les Canadiens et les Bruins, à Boston. Cette décision – Maurice Richard ne reviendra pas sur la glace avant la saison 1956-1957 – fut sévèrement décriée dans les journaux francophones de Montréal. Elle fut la source d’une émeute populaire qui représente, pour plusieurs historiens, l'un des faits annonciateurs de la Révolution tranquille au Québec. Mentionnons qu’il faudra une allocution du Rocket pour calmer les esprits échauffés des partisans. Élu capitaine à l’aube de la campagne 1956-1957, Maurice Richard accomplit son rôle de meneur de la seule façon qu’il connaissait, en prêchant par l’exemple, menant les siens à quatre titres consécutifs avant d’accrocher ses patins au printemps de l’année 1960. Il s’avéra la pierre angulaire de huit conquêtes de la coupe Stanley étalées sur trois décennies. Au moment de sa retraite, Maurice Richard était le meneur de la LNH avec 544 buts et 966 points en carrière en saison régulière. Ses 82 buts lors des éliminatoires représentaient également un sommet à l’époque. Le numéro 9, qu'il s’était approprié par ses exploits, fut retiré et élevé au plafond du Forum de Montréal, le 6 octobre 1960. De plus, le Temple de la renommée du hockey passa outre la période d’attente habituelle de trois ans et Maurice Richard fit son entrée parmi les immortels dès 1961. En 1999, la LNH présenta pour la première fois le trophée Maurice-Richard au meilleur buteur de la saison. Enfin, notons que Maurice Richard a eu droit à des funérailles nationales télédiffusées, une première pour un athlète au Canada.

Source :
Source partielle : site Web Notre Histoire, Le site historique des Canadiens de Montréal, consulté le 6 octobre 2017.

Date d'officialisation 2001-08-22

Spécifique Maurice-Richard

Générique (avec ou sans particules de liaison) Aréna

Type d'entité Aréna

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville)

Code géographique de la municipalité 66023

Latitude nord     Longitude ouest 45° 33' 44" 73° 32' 50"

Coordonnées décimales -73.54722      45.56222

Carte topographique 1/50 000 31H/12

Carte topographique 1/20 000 31H/12-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : juin 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012