Retour aux résultats Version imprimable

Léry
La Commission de toponymie décline toute responsabilité quant à l'exactitude des fonds de carte (ex. : le tracé des frontières, qui n'est pas conforme à la position du gouvernement du Québec) et de la nomenclature qui y figure.

Origine et signification À l'aube de la Première Guerre mondiale naissait, sur la rive sud du lac Saint-Louis entre Châteauguay et Maple Grove, la petite ville de Léry dont le territoire tout en longueur, détaché de celui de Saint-Joachim-de-Châteauguay, couvre quelque 11 km² dans la région de la Montérégie. L'endroit est d'abord né à titre de paroisse de Saint-Cyprien(-de-De Léry), érigée canoniquement en 1831 et civilement en 1835; on y dénombrait plus de 1 800 âmes en 1863. Lors de l'incorporation de la ville, un notable de l'endroit, Joseph-Arthur Trudeau, a joué un rôle important grâce à son appui politique, et c'est par reconnaissance que l'on a voulu honorer son épouse, Marie-Louise Couillard de l'Espinay, apparentée à la famille des de Léry. Le plus important personnage de cette lignée est Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry, officier, seigneur et ingénieur du roi en Nouvelle-France (1716-1756), qui a vécu de 1682 à 1756. À titre d'architecte de bâtiments publics et fortifiés comme les forts Chambly et Niagara (États-Unis) et de certaines constructions de Québec, il demeure important pour la période du XVIIIe siècle. D'ailleurs, il était propriétaire, depuis 1733, de la seigneurie de Léry dans laquelle le territoire concerné était situé et qui comptait 4 500 habitants en 1863. D'autres membres de cette famille, comme Charles-Étienne Chaussegros de Léry (1774-1842) et son fils, Charles-Joseph Chaussegros de Léry (1800-1864), ont joué un rôle significatif à titre notamment de seigneurs de Rigaud-Vaudreuil. La situation géographique de Léry, en regard du fleuve, se reflète dans le gentilé, Léryverain, où la finale -verain constitue un jeu de mots où ryverain imite riverain, personne qui habite le long d'un cours d'eau.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Léry

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Ville

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Roussillon

Municipalité Léry (Ville)

Code géographique de la municipalité 67055

Longitude ouest     Latitude nord 73° 48' 00" 45° 21' 00"

Coordonnées décimales -73.8, 45.35

Carte topographique 1/50 000 31H/05

Carte topographique 1/20 000 31H/05-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012