Retour aux résultats Version imprimable

Sainte-Agathe-des-Monts
La Commission de toponymie décline toute responsabilité quant à l'exactitude des fonds de carte (ex. : le tracé des frontières, qui n'est pas conforme à la position du gouvernement du Québec) et de la nomenclature qui y figure.

Origine et signification Le 1er janvier 1999, la municipalité du village de Sainte-Agathe-Sud et la ville de Sainte-Agathe-des-Monts se regroupaient pour constituer une nouvelle ville de Sainte-Agathe-des-Monts. Le 27 février 2002, cette dernière se fusionnait avec les municipalités d'Ivry-sur-le-Lac et de Sainte-Agathe-Nord pour former une deuxième nouvelle ville de Sainte-Agathe-des-Monts. Le 1er janvier 2006, la municipalité d'Ivry-sur-le-Lac était toutefois reconstituée. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire la ville de Sainte-Agathe-des-Monts avant les regroupements et il peut contenir des données qui n'ont pas été mises à jour; nous vous invitons à consulter aussi les rubriques de l'ancienne municipalité du village de Sainte-Agathe-Sud et de l'ancienne municipalité de Sainte-Agathe-Nord. Sans contredit, cette ville de la région des Laurentides constitue le point de mire de cette partie de la province. Implantée à quelque 400 m au-dessus du niveau de la mer, la plus ancienne station touristique des Laurentides demeure le berceau des centres de ski et de motoneige du Québec. Ses superbes paysages, la variété des activités de plein air qu'elle assure, comme le canotage, la chasse, la pêche, le golf, l'équitation, attirent chaque année des milliers de villégiateurs. En outre, les Agathois œuvrent dans l'industrie laitière, la culture maraîchère, le travail du bois et comptaient jadis une importante manufacture de tapis, fermée depuis quelques années, aspects qui justifient amplement les titres de Capitale et de Métropole des Laurentides que l'endroit a mérité depuis longtemps. Bâtie autour du lac des Sables, de là son ancien nom « Lac-des-Sables », Sainte-Agathe-des-Monts est située à 103 km au nord-ouest de Montréal, entre Sainte-Agathe-Nord et Val-David, à une dizaine de kilomètres au nord-ouest de Val-Morin. Cette entité municipale a d'abord été érigée comme municipalité de village en 1896 et a obtenu son statut de ville en 1915. Sa dénomination, qui évoque une vierge martyre de la Sicile du IIIe siècle, souligne également les jolies montagnes sur le versant desquelles elle est érigée. Son nom reprend l'appellation attribuée au bureau de poste établi à cet endroit en 1879. Sainte-Agathe-des-Monts est jumelée avec Lagny-sur-Marne en France.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 2002-04-12

Spécifique Sainte-Agathe-des-Monts

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Ville

Région administrative Laurentides

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Laurentides

Municipalité Sainte-Agathe-des-Monts (Ville)

Code géographique de la municipalité 78032

Longitude ouest     Latitude nord 74° 17' 00" 46° 03' 00"

Coordonnées décimales -74.28333, 46.05

Carte topographique 1/50 000 31J/01

Carte topographique 1/20 000 31J/01-0101

Anciens noms

  • Sainte-Agathe-Nord  (Municipalité)

    Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 27 février 2002. En effet, à cette date, les municipalités de Sainte-Agathe-Nord et d'Ivry-sur-le-Lac ainsi que la ville de Sainte-Agathe-des-Monts se regroupaient pour constituer la nouvelle ville de Sainte-Agathe-des-Monts. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité de Sainte-Agathe-Nord. Cette municipalité des Laurentides, située au nord de Saint-Adolphe-d'Howard, à l'est d'Ivry-sur-le-Lac et au sud de Val-des-Lacs, fait partie de ce qu'on peut nommer la triade des Sainte-Agathe. En effet, avec Sainte-Agathe-des-Monts et Sainte-Agathe-Sud, qui jouxtent son territoire, elle partage une même origine dénominative en plus d'un espace territorial commun à l'origine, mais qui apparaît comme le plus considérable des trois municipalités aujourd'hui. Historiquement, la municipalité de la paroisse de Sainte-Agathe demeure la plus ancienne. Établie officiellement en 1863, elle reprenait la dénomination de la mission de Sainte-Agathe instaurée en 1852 et devenue paroisse en 1875, par suite de son érection canonique. En mai 1991, on procédait à la modification dénominative de l'endroit en Sainte-Agathe-Nord, quoiqu'une bonne partie du territoire se situe à l'ouest et au sud de Sainte-Agathe-des-Monts, en raison d'un usage local assez répandu. Cette appellation rappelle les vertus d'une jeune martyre sicilienne du IIIe siècle. Plusieurs petits lacs conservés à l'état sauvage paillettent cet espace géographique et attirent de nombreux amateurs de pêche. Grâce au tourisme, aux activités de plein air, à de nombreux camps de vacances, Sainte-Agathe-Nord triple sa population au cours de l'été.

  • Sainte-Agathe-Sud  (Municipalité de village)

    Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 1er janvier 1999. En effet, à cette date, la municipalité du village de Sainte-Agathe-Sud et la ville de Sainte-Agathe-des-Monts se regroupaient pour constituer la nouvelle ville de Sainte-Agathe-des-Monts. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité du village de Sainte-Agathe-Sud. L'appellation retenue pour cette municipalité de village des Laurentides reflète à la fois son origine historique et sa position géographique. En effet, elle a repris le nom de la municipalité de paroisse dont son territoire a été détaché et qui portait alors l'appellation « Sainte-Agathe », devenue par la suite « Sainte-Agathe-Nord ». Le point cardinal marque sa situation territoriale, au sud de Sainte-Agathe-Nord, bornée à l'est par Val-David et à l'ouest par Sainte-Agathe-des-Monts. L'appellation en son entier a été mise à contribution lors de la formation du gentilé reconnu par les autorités municipales, Sudagathois. Créée en 1964, Sainte-Agathe-Sud voit son territoire parcouru par la rivière du Nord et compte quelques lacs, notamment l'évocateur lac à la Truite.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012