Retour aux résultats Version imprimable

La Minerve
La Commission de toponymie décline toute responsabilité quant à l'exactitude des fonds de carte (ex. : le tracé des frontières, qui n'est pas conforme à la position du gouvernement du Québec) et de la nomenclature qui y figure.

Origine et signification La Minerve obtint le nouveau statut juridique de municipalité en 1998 en remplacement de celui de municipalité de canton. Celle-ci avait vu sa superficie agrandie des territoires non organisés de Lac-Marie-Le Franc et de Lac-aux-Castors localisés dans les cantons de Labelle et de Gagnon, le 1er janvier 1995. Primitivement située que dans le canton de La Minerve dont elle tire son nom, la municipalité, érigée en 1892 tout comme ce dernier, occupe une place de choix au cœur de ce territoire. Les Minervois habitent un magnifique coin de pays de la région laurentienne parsemé de lacs, à 3 km au sud du lac Désert, à l'ouest de Labelle et au sud-est de Lac-Nominingue. Le nom de cette municipalité lui vient d'un journal acheté en 1827 par Ludger Duvernay (1799-1852) et créé en 1826 par Augustin-Norbert Morin (1803-1865), au moment où Le Canadien venait d'interrompre sa publication. C'est à la suite d'un voyage de reconnaissance et d'exploration dans l'arrière-pays de Saint-Jovite et de Labelle par des employés du journal que Duvernay se mit à encourager vigoureusement la colonisation du canton de La Minerve. Duvernay a œuvré à La Minerve de 1827 à 1852 et ce journal a existé de 1826 à 1899. On peut avancer qu'il a probablement été le journal québécois le plus important du XIXe siècle, tant par les idées qu'il a véhiculées que par l'importance des collaborateurs. Cette dénomination a également identifié le bureau de poste sous la forme tronquée de Minerve (1896-1949), l'article initial étant restitué en 1949. Le territoire non organisé de Lac-Marie-Le Franc était dénommé d'après le lac homonyme qui reçut ce nom en 1934, commémorant l'écrivaine d'origine française Marie Le Franc (1879-1965), arrivée au Québec en 1905. Le territoire non organisé de Lac-aux- Castors prenait sa désignation du nom d'un important lac homonyme de son secteur. Voir Castor, Lac et Marie-Le Franc, Lac.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1998-10-30

Spécifique La Minerve

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Laurentides

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Laurentides

Municipalité La Minerve (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 78130

Longitude ouest     Latitude nord 74° 56' 00" 46° 15' 00"

Coordonnées décimales -74.93333, 46.25

Carte topographique 1/50 000 31J/07

Carte topographique 1/20 000 31J/07-0101

Ancien nom

  • La Minerve  (Municipalité de canton)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012