Retour aux résultats Version imprimable

Les Laurentides

Origine et signification La chaîne montagneuse des Laurentides, de 500 à 900 m d'altitude, constitue, au Québec, le rebord méridional du Bouclier canadien depuis le lac Témiscamingue jusqu'au Labrador. À partir de Gatineau, ce massif s'incurve vers le nord-est, en arrière de Lachute, passe à Saint-Jérôme, au nord de Joliette, à Shawinigan et rejoint la rive gauche du Saint-Laurent au nord-est de la ville de Québec, au cap Tourmente. Il forme l'arrière-pays de la Côte-Nord, au-delà du Saguenay. Les points culminants atteignent 960 m au nord de Montréal et plus de 1 170 m au nord de Québec.

L'historien François-Xavier Garneau est le créateur du nom Laurentides. Dans son Histoire du Canada (1845), il écrit : « Cette chaîne n'ayant pas de nom propre et reconnu, nous lui donnons celui de Laurentides qui nous paraît bien adapté à la situation de ces montagnes qui suivent une direction parallèle au Saint-Laurent ». Entre autres dérivés de Saint-Laurent, il faut citer Laurentien, Laurentidien, Laurentie et Translaurentie. Antérieurement, des parties de ce massif avaient porté des noms spécifiques : Monts Pirénées; Monts Trinité; Monts Pelés; Pays d'en Haut.

L'appellation Laurentides connaît très tôt, après sa création en 1845, la faveur du public. Elle sert à déterminer, en particulier, des entités et espaces géographiques du territoire. Par exemple, la municipalité du village de Saint-Lin (1856), dans la circonscription de L'Assomption, prend le nom de Ville des Laurentides en 1883. De même, au nord de Québec, le parc des Laurentides – maintenant la réserve faunique du même nom – est créé en 1895. Le nom Laurentides s'applique notamment à une région administrative située au nord de Montréal et à une municipalité régionale de comté.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Laurentides

Générique (avec ou sans particules de liaison) Les

Type d'entité Chaîne de montagnes

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Fjord-du-Saguenay

Municipalité Lac-Ministuk (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 94928

Latitude nord     Longitude ouest 48° 00' 00" 71° 00' 00"

Coordonnées décimales -71      48

Carte topographique 1/50 000 22D/03

Carte topographique 1/20 000 22D/03-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012