Retour aux résultats Version imprimable

Landrienne

Origine et signification Un contingent de pionniers, venus principalement de Sainte-Thècle et de Saint-Prosper en Mauricie, se sont établis le long de la voie ferrée du Transcontinental, dans un territoire à 12 km à l'est de la ville abitibienne d'Amos et au nord de La Corne. L'endroit, situé dans le canton de Landrienne, a bénéficié de la même appellation lors de son érection comme municipalité de canton en 1918. Cependant, comme les colons allaient fonder des paroisses sous la conduite de missionnaires, c'est sous la dénomination de Saint-Barnabé-de-Landrienne, érigée canoniquement en 1919 et civilement en 1920, que les lieux ont d'abord été connus. À l'instar des localités abitibiennes de Launay, Preissac, La Motte, La Morandière, etc., qui honorent des personnages du XVIIIe siècle, Landrienne rappelle la mémoire d'un commissaire de la Marine, Jean-Marie Landriève Des Bordes (1712-1778), inspecteur et contrôleur administratif de la fin du Régime français. Son patronyme a été modifié en Landrieffe, puis Landrienne. Il arrive en Nouvelle-France peu avant 1740 et se voit désigner par Vaudreuil, en 1760, pour veiller sur les affaires du roi. Il rentre en France en 1765. Le canton voisin de Duverny est consacré au souvenir d'un capitaine d'artillerie de l'armée de Montcalm. Les premiers Landriennois recouraient surtout à l'appellation Peter-Brown pour identifier leur territoire, du nom de la rivière qui le traverse. L'agriculture, l'exploitation du bois et de mines, dans une moindre mesure, ont constitué les deux activités économiques principales à l'origine. De nos jours, l'agriculture y est presque en voie de disparition.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Landrienne

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité de canton

Région administrative Abitibi-Témiscamingue

Municipalité régionale de comté (MRC) Abitibi

Municipalité Landrienne (Municipalité de canton)

Code géographique de la municipalité 88035

Latitude nord     Longitude ouest 48° 33' 00" 77° 57' 00"

Coordonnées décimales -77.95      48.55

Carte topographique 1/50 000 32C/12

Carte topographique 1/20 000 32C/12-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012