Retour aux résultats Version imprimable

Sainte-Sophie-d'Halifax

Origine et signification La municipalité de Sainte-Sophie-d'Halifax se situe à une dizaine de kilomètres au sud-est de Plessisville, dans la région administrative du Centre-du-Québec. Elle est ancrée entre Saint-Norbert-d'Arthabaska, au sud, et Saint-Pierre-Baptiste, au nord. Le toponyme Sainte-Sophie provient de l'initiative de l'abbé Charles Trudelle (1822-1904), curé de Saint-Calixte de Somerset entre 1850 et 1856. Il vouait une admiration particulière à l'égard de cette sainte. Cette romaine chrétienne du IIe siècle après J.-C. donne à ses trois filles les noms associés aux vertus théologales : Foi, Espérance et Charité. Elles seront, toutes les quatre, martyrisées vers l'an 137, en raison de leur grande piété. Le nom Halifax, pour sa part, évoque le canton dans lequel la municipalité se situe et rappelle une ville du Yorkshire, en Angleterre. Cette appellation désigne également le bureau de poste, entre 1852 et 1871. On assiste à l'arrivée des premiers colons sur le territoire, dès 1858. Au cours de la même année, l'entité cantonale se divise en deux municipalités de canton, soit Halifax-Sud et Halifax-Nord. Des Canadiens français s'installent dans la partie nordique du canton d'Halifax et forment la paroisse de Sainte-Sophie d'Halifax. La municipalité de Sainte-Sophie, quant à elle, est constituée en 1937 par détachement de celle du canton d'Halifax-Nord. Enfin, le 17 décembre 1997, la municipalité du canton d'Halifax-Nord et la municipalité de Sainte-Sophie se regroupent pour former la municipalité de Sainte-Sophie-d'Halifax.

Date d'officialisation 1998-03-04

Spécifique Sainte-Sophie-d'Halifax

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Centre-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) L'Érable

Municipalité Sainte-Sophie-d'Halifax (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 32023

Latitude nord     Longitude ouest 46° 09' 00" 71° 43' 00"

Coordonnées décimales -71.71667      46.15

Carte topographique 1/50 000 21L/04

Carte topographique 1/20 000 21L/04-0102

Anciens noms

  • Halifax-Nord  (Municipalité de canton)

    Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 17 décembre 1997. En effet, à cette date, la municipalité du canton d'Halifax-Nord et la municipalité de Sainte-Sophie se regroupaient pour constituer la nouvelle municipalité de Sainte-Sophie-d'Halifax. L'appellation Halifax-Nord a toutefois été préservée et elle identifie maintenant un secteur correspondant au territoire de l'ancienne municipalité du même nom. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité du canton d'Halifax-Nord. À 7 km au sud-est de Plessisville, entre Chester-Nord et Saint-Pierre-Baptiste, on retrouve la municipalité du canton d'Halifax-Nord, qui tire sa dénomination du canton d'Halifax, entité territoriale créée en 1802. Érigée en 1858, la même année que la paroisse de Sainte-Sophie-d'Halifax, la municipalité halifaxoise porte un nom qui, d'une part, rappelle une ville manufacturière du Yorkshire anglais et, d'autre part, souligne la position géographique de la localité dans l'entité cantonale grâce au point cardinal Nord. Par ailleurs, ce phénomène s'inscrit dans l'optique d'une désignation systématique puisque les townships ou cantons du comté de Buckinghamshire au Québec, lequel s'étendait de Saint-Nicolas, près de Québec, à l'archipel du lac Saint-Pierre, et jusqu'à la frontière américaine, portent presque tous des noms de villes ou de cités de l'Angleterre. Le canton d'Halifax a été scindé en deux municipalités de township, Halifax-Nord et Halifax-Sud. Un bureau de poste répondant au nom d'Halifax a desservi le territoire entre 1852 et 1871. À noter que le gentilé tiré d'Halifax, au Québec, Halifaxois ne fait pas appel à la dérivation latine comme Haligonien, qui identifie collectivement les habitants d'Halifax, en Nouvelle-Écosse!

  • Sainte-Sophie  (Municipalité)

    Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 17 décembre 1997. En effet, à cette date, la municipalité de Sainte-Sophie et la municipalité du canton d'Halifax-Nord se regroupaient pour constituer la nouvelle municipalité de Sainte-Sophie-d'Halifax. L'appellation Sainte-Sophie a toutefois été préservée et elle identifie maintenant un secteur correspondant au territoire de l'ancienne municipalité du même nom. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité de Sainte-Sophie. Un territoire en longueur, allant en se rétrécissant dans sa partie nord, s'insère au sud de Plessisville dont il est distant de 9 km, et répond au nom de Sainte-Sophie dans la région des Bois-Francs. À l'origine, les premiers colons, des Canadiens français, s'installent dans la partie nord du township d'Halifax et formeront, dès 1858, la paroisse de Sainte-Sophie-d'Halifax. Sur le plan municipal, 1858 verra la création de la municipalité du canton d'Halifax-Nord, dont la municipalité de Sainte-Sophie sera détachée en 1937. Si Sainte-Sophie évoque une dame romaine du IIe siècle qui avait donné à ses trois filles les noms des trois vertus théologales : Foi, Espérance et Charité et dont la fête est célébrée le 30 septembre, il faut voir dans le choix de ce nom une initiative de l'abbé Charles Trudelle (1822-1904), curé de Saint-Calixte-de-Somerset (1850-1856) à l'époque, devenue aujourd'hui Plessisville. Il entretenait une dévotion particulière à l'endroit de cette sainte. Pour sa part, le constituant Halifax marque la position géographique de l'endroit. Par ailleurs, Sainte-Sophie, Bernierville et Saint-Pierre-Baptiste se partagent le territoire de ce canton. Le célèbre sculpteur québécois Philippe Hébert (1850-1917), d'ascendance acadienne, a vu le jour à Sainte-Sophie. On lui doit, entre autres sculptures, la famille amérindienne qui orne l'entrée principale de l'Hôtel du Parlement québécois. Voir : Halifax (canton).

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012