Retour aux résultats Version imprimable

Le Jardin au Bout du Monde

Origine et signification Ce nom a été attribué, en 1997, à l'ensemble des îles du réservoir de Caniapiscau pour commémorer le vingtième anniversaire de la Charte de la langue française, adoptée le 26 août 1977 par l'Assemblée nationale. Quelque 300 îles sont apparues en 1983 lors de l'ennoyage de la région du lac Caniapiscau, qui est attribuable à la mise en service d'ouvrages de retenue et de dérivation pour la production hydroélectrique.

Ces îles sont autant de vestiges de monts et de collines qui étaient visibles avant la montée des eaux. Ce contexte constituait un théâtre idéal pour une opération de dénomination systémique de grande envergure : 101 de ces nouvelles îles – 101 pour rappeler le numéro du projet de loi que portait la Charte de la langue française avant son adoption – ont donc reçu un nom commémoratif.

En hommage à la langue française et aux artisans de la littérature, ces îles ont toutes reçu un nom puisé dans la littérature québécoise, notamment dans celle de l'après-guerre et de la période actuelle. Il s’agit essentiellement de titres d'œuvres de fiction (romans, nouvelles, poèmes, pièces de théâtre) ou d’expressions évocatrices tirées de ces œuvres. Comme ces îles étaient apparues à peine 14 ans plus tôt, des appellations modernes leur ont donc été attribuées pour les désigner.

Chaque nom sélectionné provient d’un auteur différent. Le nom de l’archipel, soit Le Jardin au Bout du Monde, trouve son origine dans le titre d'une nouvelle de Gabrielle Roy (Un jardin au bout du monde, 1975) et donne le ton à ce poème géographique. Voici les 101 vers ou noms qui le constituent :

L’Adidouce / L’Amante Éphémère / L’Ancre à Voiles / L’Ange du Matin / L’Approxination / L’Archange du Faubourg / L’Arioso / L’Avant-Dernier Dodo / Le Bal des Chenilles / La Banquise-qui-Chante / La Belle Brume / La Belle Épouvante / La Bête Céleste / Le Brasier des Vents / Le Caillou de Barbarie /La Calliope / Le Cavalier du Tricorne / La Chambre Fermée / Le Chant des Sirènes / Le Chapeau du Soir / La Charpente Charnelle / Le Chevalier de Neige / Le Chuchotis des Rives / Le Cœur Éclaté / La Copie Carbone / La Coquille Refermée / La Dalle des Morts / Le Déjeuner de Noël / La Démanche / La Dérive Douce / Le Désert Mauve / Le Déversoir des Larmes / L’École des Rêves / L’Édredon Rouge / L’Emmitouflé / L’Enfirouapé / L’Épormyable / L’Espace d’un Destin / L’Été des Baleines / La Failloise / La Fée des Étoiles / La Femme de Sable / La Fille de Personne / La Fin des Dieux / La Fleur de Lyse / Le Fracas des Passions / La Fragilité des Choses / Le Grand Brûle-Veine / La Grande Demande / Le Haut des Limbes / L’Herbe Rebelle / L’Horloge-Qui-Boite / L’Incroyable Odyssée / L’Indigo Nuit / L’Indolence des Grèves / L’Insoumise / L’Inuk Inouï / La Karizdondelle / Le Lion à la Tête Coupée / La Lune-Où-Il-Gèle / La Malebête / La Marie-Tempête / La Mémoire de l’Eau / Le Milieu du Jour / La Mouette et le Large / La Neigerie / Le Nid du Silence / L’Oubli des Sages / L’Ouragane / L’Oursiade / Le Paradis Perdu / Le Parapluie de Ma Tante / Le Pardon Refusé / Le Pavillon des Miroirs / La Pelure de Ciel / La Petite Extrace / La Petite Patrie / La Pierre Nue / Le Poids des Ombres / Le Pont du Froid / La Porte du Songe / Le Portrait d’Intérieur / La Première Nocturne / Le Quatrième Roi Mage / La Saison des Belles / Le Soleil des Gouffres / Le Souvenir Certain / La Statue de Fer / Le Survenant / Le Tendre Matin / La Terre de Médilhault / Le Tonnerre Souterrain / La Trace Obtuse / La Traversée de la Nuit / Le Vacarme du Chaos / Le Vent du Diable / La Vie à Rebours / Le Vieux-Chagrin / La Vigie d’Iriook / La Vingt-Septième Lettre / Le Visage Clos.


Source :
COMMISSION DE TOPONYMIE. Noms et lieux du Québec : dictionnaire illustré, Québec, Les Publications du Québec, 2006, 925 p.

Date d'officialisation 1997-06-13

Spécifique Jardin au Bout du Monde

Générique (avec ou sans particules de liaison) Le

Type d'entité Archipel

Région administrative Côte-Nord

Municipalité régionale de comté (MRC) Caniapiscau

Municipalité Caniapiscau (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 97908

Latitude nord     Longitude ouest 54° 23' 07" 69° 52' 49"

Coordonnées décimales -69.88028      54.38528

Carte topographique 1/50 000 23K/05

Carte topographique 1/20 000 23K/05-0201

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012