Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Magloire

Origine et signification Nichée dans l'extrémité nord du territoire de la MRC des Etchemins, la municipalité de Saint-Magloire a été implantée dans les hauts de Bellechasse, à 96 km de Lévis, au nord de Sainte-Sabine, dans la partie est du canton de Roux. Les limites municipales s'inscrivent également partiellement dans les cantons de Bellechasse, de Rolette et de Panet. Bien arrosé par les eaux des rivières Noire et aux Orignaux, cet espace compte également un plan d'eau important, le lac Saint-Laurent.

Défriché à compter de la seconde moitié du XIXe siècle, le territoire, d'abord desservi comme mission en 1863, sera canoniquement et civilement érigé en paroisse de Saint-Magloire en 1903. Cette dénomination rappelle que l'abbé Joseph-Magloire Rioux (1831-1908), premier curé de Buckland (1863-1875), a été le desservant initial des lieux de 1863 à 1872. Reprise par le bureau de poste créé en 1869, l'appellation se voyait adjoindre en 1954 le descriptif Bellechasse, qui fait sans doute allusion aux bonnes chasses que les habitants de Québec faisaient sur la rive sud du Saint-Laurent. Ce nom ajouté, qui était celui de l'ancienne municipalité de comté, avait été adopté à la faveur de la modification du nom et du statut de la municipalité des cantons unis de Roux-Bellechasse-et-Daaquam, érigée en 1875. Ces découpages administratifs englobaient le territoire de Saint-Magloire-de-Roux, comme l'on dénommait anciennement l'endroit.

Les lieux doivent leur naissance à l'initiative de l'abbé Narcisse Beaubien, curé de Saint-Raphaël, qui désirait remédier à l'exode des jeunes vers les États-Unis en les incitant à s'établir sur ce territoire où il célèbre la première messe le 11 novembre 1860. Ceux-ci, originaires de Saint-Charles, Saint-Lazare, Buckland et Saints-Gervais-et-Protais, constituent les pionniers de Saint-Magloire. Jadis agricole et forestière, la patrie de la célèbre famille d'hommes forts, les frères Baillargeon, concentre davantage son intérêt du côté de l'agriculture de nos jours. Voir : Bellechasse (canton); Daaquam (canton) et Roux (canton).

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1997-12-12

Spécifique Saint-Magloire

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Etchemins

Municipalité Saint-Magloire (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 28075

Latitude nord     Longitude ouest 46° 35' 00" 70° 17' 00"

Coordonnées décimales -70.28333      46.58333

Carte topographique 1/50 000 21L/09

Carte topographique 1/20 000 21L/09-0101

Ancien nom

  • Saint-Magloire-de-Bellechasse  (Municipalité)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012