Retour aux résultats Version imprimable

Canal de Lachine

Origine et signification A paru dans Beauregard, Ludger, Toponymie ..., Étude...2, 1968, p. 88. « Commencé le 17 juillet 1821, ouvert en 1824, fini en 1825, agrandi en 1843-1849 et en 1873-1884. L'un des huit canaux qui, par la voie des Grand Lacs et du Saint-Laurent, relie l'ouest du Saint-Laurent à la mer». Puis, dans le Guide touristique officiel de Montréal, 2000-2001, page 91 : « Berceau de la révolution industrielle au Canada, le canal rouvrira à la navigation en 2002. Sur sa rive, une piste cyclabe et pédestre permet de découvrir un paysage chargé d'histoire. Piste longue de 11,5 kilomètres entre le Vieux-Port de Montréal et le lac Saint-Louis à Lachine. » Le nom du canal reprend celui de l'ancienne ville de Lachine, sur le bord du lac Saint-Louis. Le nom remonte aux débuts de la colonie. La notoriété lachinoise a été assurée dès 1669 alors que l'explorateur René-Robert Cavelier de La Salle, à la tête d'une expédition, part de cet endroit, alors dénommé « le fief de la côte Saint-Sulpice », territoire qui lui avait été concédé en 1667, pour aller aux nations sauvages et, surtout, pour découvrir le passage vers la mer du Sud et ultimement la Chine, au-delà du Saint-Laurent supérieur, de l'Outaouais et des Grands Lacs, compte tenu de la fascination qu'exerçait alors le Céleste Empire. Lorsque l'expédition tourne court et qu'ils reviennent bredouilles, Cavelier de La Salle et ses compagnons sont affublés, par dérision, du nom de Chinois et l'on identifie l'endroit, à cette époque les terres comprises entre la côte des Argoulets et la pointe Claire, comme étant la Chine. Cette appellation sera adoptée lors de l'érection canonique de la paroisse des Saints-Anges-de-la-Chine en 1678 et, sous la forme agglutinée de Lachine, pour identifier le bureau de poste ouvert à cet endroit en 1829. Établie en 1848, la municipalité du village de Lachine obtient le statut de ville en 1872, modifié en celui de cité en 1909, pour redevenir une ville en 1980, non sans avoir entre-temps annexé la municipalité de la paroisse de Saint-Michel-de-Lachine (1845), la ville de Summerlea (1895), dont le nom provient de la traduction en anglais de l'expression pré d'été, en 1912, et la ville de Saint-Pierre, plus récemment, en 1999. Le territoire lachinois, en raison de sa valeur stratégique, a été le site de plusieurs fortifications successives : fort Rémy, fort Rolland, fort de la Présentation (situé à Dorval actuellement) notamment. En outre, comme Lachine s'est établie à la hauteur des rapides du sault Saint-Louis, désignés ultérieurement comme étant les rapides de Lachine, son site constituait un important lieu pour la traite, en raison du transbordement obligatoire. Il en subsiste quelques vestiges patrimoniaux. Un événement et une construction majeurs ont marqué l'histoire lachinoise : le fameux massacre de Lachine en 1689, alors que plus de 1 500 guerriers amérindiens, des Iroquois pour la plupart, tuent et martyrisent, selon la tradition, 200 colons et en capturent une centaine – en réalité, autour de 25 morts et 67 prisonniers –, ainsi que la construction du canal de Lachine, voie maritime reliant Montréal au lac Saint-Louis, dont l'idée avait déjà germé dans l'esprit des Sulpiciens en 1670 et que la triste action de 1689 a contrecarrée, et qui sera ouvert à la navigation en 1825. Long de 14 km, le canal de Lachine a favorisé le développement économique de Montréal jusqu'à l'ouverture de la voie maritime du Saint-Laurent en 1959. L'ancienneté des lieux a sans doute inspiré le surnom de Cité des pionniers attribué à Lachine..

Source :
Dictionnaire illustré Noms et Lieux du Québec, Commission de toponymie, Québec, 2006

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Lachine

Générique (avec ou sans particules de liaison) Canal de

Type d'entité Canal

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville)

Code géographique de la municipalité 66023

Latitude nord     Longitude ouest 45° 29' 27" 73° 33' 15"

Coordonnées décimales -73.55417      45.49083

Carte topographique 1/50 000 31H/05

Carte topographique 1/20 000 31H/05-0202

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012