Retour aux résultats Version imprimable

Contrecœur
La Commission de toponymie décline toute responsabilité quant à l'exactitude des fonds de carte (ex. : le tracé des frontières, qui n'est pas conforme à la position du gouvernement du Québec) et de la nomenclature qui y figure.

Origine et signification Le 1er juillet 1855, était substituée à la municipalité de Contrecœur, créée en 1845 et abolie en 1847, la municipalité de la paroisse de Sainte-Trinité-de-Contrecœur, sur la rive sud du Saint-Laurent entre Verchères et Tracy, laquelle devait voir son nom, porté par le bureau de poste depuis 1849, transformé en Contrecœur en 1955. Toutefois, la municipalité de Contrecœur telle qu'elle est connue présentement résulte de la fusion, en 1976, de la municipalité du village de Contrecœur (1902) et de celle de la paroisse. Le 3 mai 1997, son statut juridique était changé pour celui de ville. Les Contrecœurois sont redevables de leur gentilé à Antoine Pécaudy de Contrecœur (1596-1688), officier du régiment de Carignan, à qui Jean Talon concéda une seigneurie en 1672, laquelle prit le nom de Contrecœur, qui était le surnom de régiment du sieur Pécaudy. À noter que le nom originel de la famille était Picoud ou Pécoud, de telle sorte que Picoud, dit Contrecœur est devenu Pécaudy de Contrecœur. Par ailleurs, ce militaire de carrière avait épousé en secondes noces, en 1667, Barbe Denys de La Trinité, à l'origine du nom primitif de la municipalité et de celui de la paroisse de Sainte-Trinité-de-Contrecœur érigée canoniquement en 1832. La devise municipale, À cœur vaillant tout est possible, tout en faisant un sort particulier à l'un des éléments de Contrecœur, souligne avec à-propos l'un des traits collectifs de la population de cette municipalité industrielle et agricole. On y retrouve la réserve nationale de faune des Îles-de-Contrecœur où niche la sauvagine et qui sert de lieu de frai pour la perchaude et la barbote notamment.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1997-06-13

Spécifique Contrecœur

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Ville

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Marguerite-D'Youville

Municipalité Contrecœur (Ville)

Code géographique de la municipalité 59035

Longitude ouest     Latitude nord 73° 14' 00" 45° 51' 00"

Coordonnées décimales -73.23333, 45.85

Carte topographique 1/50 000 31H/14

Carte topographique 1/20 000 31H/14-0102

Ancien nom

  • Contrecœur  (Municipalité)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012