Retour aux résultats Version imprimable

Parc La Fontaine
La Commission de toponymie décline toute responsabilité quant à l'exactitude des fonds de carte (ex. : le tracé des frontières, qui n'est pas conforme à la position du gouvernement du Québec) et de la nomenclature qui y figure.

Origine et signification Cet important espace vert de la ville de Montréal, baigné par trois étangs artificiels, est limité au nord par la rue Rachel, au sud par la rue Sherbrooke, à l'est et à l'ouest par les avenues Papineau et du Parc-Lafontaine. Il constitue une parcelle d'un terrain au moins deux fois plus grand qui se rendait au sud jusqu'à la rue Sainte-Catherine et qui avait été acquis au début du XIXe siècle par James Logan, fils de William et frère du célèbre géologue, sir William Logan, honoré dans la toponymie québécoise. Dessiné par le jardinier français Louis François Chollet, arrivé au Canada en 1890, le parc La fontaine fut nommé ainsi, en remplacement de Ferme Logan ou de Parc Logan, pendant le mandat du maire Raymond Préfontaine en 1901. C'est Arthur Gagnon, membre de la Société Saint-Jean-Baptiste et secrétaire-trésorier du conseil municipal, qui fit adopter un nom français pour désigner le parc. Cette appellation honore la mémoire de Louis-Hippolyte La Fontaine (1807-1864), qui fut premier ministre conjoint du Canada-Uni, en 1842-1843 et de 1848 à 1851, avec Robert Baldwin.

Date d'officialisation 1997-03-25

Spécifique La Fontaine

Générique (avec ou sans particules de liaison) Parc

Type d'entité Parc public

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville) (Montréal)

Code géographique de la municipalité 66023

Longitude ouest     Latitude nord 73° 34' 08" 45° 31' 36"

Coordonnées décimales -73.56889, 45.52666

Carte topographique 1/50 000 31H/12

Carte topographique 1/20 000 31H/12-0102

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Ancien nom

  • Parc Lafontaine  (Parc public)

    Cet important espace vert de la ville de Montréal, baigné par trois étangs artificiels, est limité au nord par la rue Rachel, au sud par la rue Sherbrooke, à l'est et à l'ouest par les avenues Papineau et du Parc-Lafontaine. Il constitue une parcelle d'un terrain au moins deux fois plus grand qui se rendait au sud jusqu'à la rue Sainte-Catherine et qui avait été acquis au début du XIXe siècle par James Logan, fils de William et frère du célèbre géologue, sir William Logan, honoré dans la toponymie québécoise. Dessiné par le jardinier français Louis François Chollet, arrivé au Canada en 1890, le parc Lafontaine fut nommé ainsi, en remplacement de Ferme Logan ou de Parc Logan, pendant le mandat du maire Raymond Préfontaine en 1901. C'est Arthur Gagnon, membre de la Société Saint-Jean-Baptiste et secrétaire-trésorier du conseil municipal, qui fit adopter un nom français pour désigner le parc. Cette appellation honore la mémoire de Louis-Hippolyte LaFontaine (1807-1864), qui fut premier ministre conjoint du Canada-Uni, en 1842-1843 et de 1848 à 1851, avec Robert Baldwin.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012