Retour aux résultats Version imprimable







Rue Frank-Selke


Origine et signification La dénomination simultanée des rues Frank-Selke et Dick-Irvin met en lumière la passion des Montréalais pour le hockey et leur affection particulière pour deux directeurs des Canadiens, tous deux nés en Ontario et décédés au Québec.

Le premier, baptisé Franck Joseph Selke (Kitchener, Ontario, 1893 – Rigaud, Québec, 1985) gravite dans l’univers du hockey depuis son adolescence. Vers la fin de la décennie 1910, il s'établit à Toronto où, avec le temps, il devient l’adjoint de Conn Smythe, propriétaire de l’équipe professionnelle locale, les Maple Leafs; ensemble, ils remportèrent trois coupes Stanley. Au cours de l'été 1946, Frank Selke remet sa démission aux Maple Leafs et accepte le poste de directeur général de leurs grands rivaux, les Canadiens de Montréal. Pendant les dix-huit ans où il dirigea l'équipe, les Canadiens participèrent à onze finales de la Coupe Stanley et ils en remportèrent six. Frank Selke joua un rôle de premier plan dans la mise sur pied du Panthéon du hockey en 1943. Ayant dévoué sa vie au hockey et contribuée à son essor, il fut intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1960. Date de désignation : 16 janvier 1991.


Date d'officialisation 1996-12-13

Spécifique Frank-Selke

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville) (Montréal)

Code géographique de la municipalité 66023

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Frank-Selke

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Frank-Selke

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : janvier 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012