Retour aux résultats Version imprimable

Lac Kipawa

Origine et signification D'une superficie de 300 km², le lac Kipawa se situe à une dizaine de kilomètres à l'est du lac Témiscamingue, au nord-est de la ville de Témiscaming. Le toponyme, d'origine algonquine, identifie principalement une grande nappe d'eau. Le nom du lac a été orthographié de multiples façons avant que la variante Kipawa ne soit officialisée : Kippawa, Kippewa, Kepawa, Keepawe (1884), Kipawe, Kipakowe, Kipahowe. L'expression algonquine a pour sens c'est fermé ou c'est bouché. Cette nappe d'eau, qui couvre cinq cantons, est un véritable labyrinthe constitué de grandes baies (Chemagan, des Plongeurs, du Huard, Dorval, Pratt, des Anglais, Campbell) et d'îles (McKenzie, aux Ours). Le lac forme, avec plusieurs autres nappes d'eau de grande dimension, un système hydrographique autonome. Les compagnies forestières s'attaquent vers 1850 aux belles forêts de pins blancs et rouges du Kipawa. Cette région forestière devient, à la fin du XIXe siècle, le royaume de la J. R. Both Lumber, compagnie encore en activité aujourd'hui dans la région. Au Québec, le toponyme désigne officiellement, outre le lac, une rivière, une municipalité, une baie, un barrage, une zone d'exploitation contrôlée (zec) ainsi qu'un chenal. La rivière Kipawa prend sa source dans la baie de Kipawa du lac Dumoine; elle coule ensuite vers l'ouest pour rejoindre les lacs McLachlin, Grindstone, Hunter et Kipawa, puis elle poursuit sa course pour aller se jeter dans le lac Témiscamingue. Le barrage de Kipawa, construit au début du XXe siècle, pour fournir de l'électricité à l'usine et à la ville de Témiscaming, se trouve à l'embouchure du ruisseau Gordon, à proximité de la municipalité de Kipawa. Le toponyme désigne aussi la zec qui entoure le lac Kipawa, devenu un réservoir à la suite de la construction des barrages, et qui fut d'abord créée en réserve de chasse et de pêche, en 1950, avec un territoire de 4 636 km². On y accède par le hameau de Laniel, au nord, ou par la municipalité de Kipawa, au sud.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Kipawa

Générique (avec ou sans particules de liaison) Lac

Type d'entité Réservoir

Région administrative Abitibi-Témiscamingue

Municipalité régionale de comté (MRC) Témiscamingue

Municipalité Témiscaming (Ville)

Code géographique de la municipalité 85005

Latitude nord     Longitude ouest 46° 53' 05" 78° 58' 04"

Coordonnées décimales -78.96777      46.88472

Carte topographique 1/50 000 31L/15

Carte topographique 1/20 000 31L/15-0201

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012