Retour aux résultats Version imprimable







Rue Émilien-Frenette


Origine et signification Cet odonyme évoque le souvenir de Mgr Émilien Frenette (1905-1983), premier évêque du diocèse de Saint-Jérôme. Après des études classiques au Séminaire de Saint-Jean et des études théologiques au Grand Séminaire de Montréal, il est ordonné prêtre en 1931 en la cathédrale de Montréal et obtient une licence en théologie pour devenir bachelier en droit canonique de l'Université de Montréal en 1931. Il est professeur au Séminaire de Saint-Jean de 1931 à 1936 et fait un stage d'études en lettres et sciences sociales à l'Institut catholique de Paris de 1936 à 1938. Puis il est de retour au collège de Saint-Jean où il est professeur de grec jusqu'en 1942, puis préfet des études de 1942 à 1945, vice-supérieur de 1945 à 1947, supérieur du Séminaire de Saint-Jean de 1947 à 1951. On le nomme chanoine honoraire en 1946, chanoine titulaire en 1947 et prélat domestique en 1949. Sacré évêque dans la cathédrale de Saint-Jean en 1951. Mgr Émilien Frenette devient le premier évêque du nouveau diocèse de Saint-Jérôme en 1951. En 1959, il inaugure des travaux d'agrandissement du Séminaire de Sainte-Thérèse. Il participe également à des commissions pontificales en vue du Concile, et assiste à la transformation du Séminaire de Sainte-Thérèse en Cégep Lionel-Groulx et institution d'État en 1967. Sous son administration, plusieurs nouvelles paroisses sont créées dans le grand Sainte-Thérèse. Son père avait été l'entrepreneur de la construction de l'Académie Sainte-Thérèse en 1924, nouvelle école des Frères Saint-Gabriel qui est aujourd'hui le Pavillon Notre-Dame.

Source :
L'histoire de Sainte-Thérèse par ses noms de rues (parcs et institutions), 1999.

Date d'officialisation 1997-03-25

Spécifique Émilien-Frenette

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Laurentides

Municipalité régionale de comté (MRC) Thérèse-De Blainville

Municipalité Sainte-Thérèse (Ville)

Code géographique de la municipalité 73010

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Émilien-Frenette

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Émilien-Frenette

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012