Retour aux résultats Version imprimable

Baie-Saint-Paul
La Commission de toponymie décline toute responsabilité quant à l'exactitude des fonds de carte (ex. : le tracé des frontières, qui n'est pas conforme à la position du gouvernement du Québec) et de la nomenclature qui y figure.

Origine et signification La ville de Baie-Saint-Paul représente l'un des joyaux de la région charlevoisienne. Blottie au fond de la large et profonde vallée de la rivière du Gouffre, elle est abritée par les imposants promontoires du cap aux Corbeaux, du cap aux Rets, du cran Suzette et de la montagne dite de l'Hospice. Les lieux étaient déjà habités dès les débuts de la colonie par des squatters que les autorités du Séminaire de Québec invitaient sans cesse à quitter les terres qu'elles possédaient. D'abord attribué à la baie anciennement dénommée Baie de l'Islet au XVIe siècle, puis Baie du Gouffre par Samuel de Champlain, le nom de lieu Baie Saint-Paul, qui a supplanté ce dernier entre 1632 et 1641, a été transféré à la municipalité sous la dénomination à rallonges de Saint-Pierre et Saint-Paul de la Baie-Saint-Paul, en 1845, laquelle sera abolie en 1847. En 1855, le territoire est définitivement érigé en une municipalité sous le nom Saint-Pierre-et-Saint-Paul-de-la-Baie-Saint-Paul qui sera modifié en 1964 pour la dénomination Baie-Saint-Paul. En 1893, une partie du territoire de la paroisse sera détachée pour créer la municipalité du village de Baie-Saint-Paul qui accédera au statut de ville en 1913. C'est le 3 janvier 1996 que la paroisse et la ville de Baie-Saint-Paul se regrouperont à nouveau avec la municipalité de Rivière-du-Gouffre. Celle-ci établie le 20 juillet 1921, reprenait l'appellation de l'entité géographique dénommée par Champlain. Quant à la paroisse fondée en 1681 et dont le territoire fut défini en 1722, elle portait déjà le nom Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Cette entité ressortissait aux seigneuries de la Côte-de-Beaupré, concédée en 1636, et de la Rivière-du-Gouffre, accordée à Pierre Dupré en 1682. Par ailleurs, la rivière du Gouffre constituait la limite orientale de la première et la limite occidentale de la seconde. Quant au motif d'attribution de cette appellation, il faut y voir les liens étroits qui unissent saint Pierre et saint Paul, fêtés ensemble par l'Église le 29 juin. D'ailleurs, l'association Pierre-Paul est fréquente dans la toponymie des pays de tradition catholique. Ce qui caractérise Baie-Saint-Paul, c'est la plénitude de la nature dans laquelle elle baigne. Image de la paix et du bonheur composée de battures merveilleuses, de flancs striés de montagnes, de chutes, de ruisseaux enchanteurs, de prairies fertiles, de terrasses sablonneuses auxquels le tumulte de la rivière du Gouffre ajoute au plaisir sonore des Baie-Saint-Paulois. Véritable paradis des artistes, Baie-Saint-Paul peut se vanter d'avoir accueilli, entre autres, les peintres René Richard et Clarence Gagnon. Important centre hospitalier, cette ville possède de nombreux établissements commerciaux et son industrie est spécialisée dans le bois.

Date d'officialisation 1996-01-29

Spécifique Baie-Saint-Paul

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Ville

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) Charlevoix

Municipalité Baie-Saint-Paul (Ville)

Code géographique de la municipalité 16013

Longitude ouest     Latitude nord 70° 30' 00" 47° 27' 00"

Coordonnées décimales -70.5, 47.45

Carte topographique 1/50 000 21M/07

Carte topographique 1/20 000 21M/07-0102

Anciens noms

  • Baie-Saint-Paul  (Municipalité de paroisse)

  • Rivière-du-Gouffre  (Municipalité)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012