Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Ferdinand

Origine et signification La municipalité de Saint-Ferdinand se trouve dans un terrain vallonné, entre la municipalité d'Irlande, au sud, et la municipalité de Sainte-Sophie-d'Halifax, au nord. Située à une vingtaine de kilomètres au sud-est de la ville de Plessisville, elle entoure le lac William. Créée le 29 novembre 2000, elle est issue du regroupement de la municipalité du village de Bernierville ainsi que des municipalités de Vianney et de Saint-Ferdinand. Son nom rappelle la mémoire de l'abbé Ferdinand Gauvreau (Québec, 1806 - Saint-Flavien, 1875). Parti de Saint-Sylvestre où il était curé, l'abbé Gauvreau vient célébrer la première messe en 1834 et dessert la première mission jusqu'en 1837, moment où il est transféré en Acadie. D'abord créée comme paroisse en 1838 dans le canton d'Halifax, Saint-Ferdinand a ensuite été érigée canoniquement et civilement en 1858. La même année, le canton d'Halifax est subdivisé en deux entités, constituant du même coup la municipalité du canton d'Halifax-Nord et la municipalité du canton d'Halifax-Sud, où se trouvait Saint-Ferdinand. En 1898, le village de Bernierville est créé par détachement de la municipalité du canton d'Halifax-Sud; puis, en 1913, un autre détachement crée la municipalité du canton d'Halifax-Sud-Partie-Sud-Ouest, qui à son tour devient Vianney en 1981. Enfin, le 2 septembre 1995, la municipalité du canton d'Halifax-Sud change de nom et de statut, devenant la municipalité de Saint-Ferdinand. Et comme le territoire ne cesse de se redessiner, ces trois municipalités ont fusionné en 2000 pour former la municipalité de Saint-Ferdinand.

Date d'officialisation 2001-01-25

Spécifique Saint-Ferdinand

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Centre-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) L'Érable

Municipalité Saint-Ferdinand (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 32013

Latitude nord     Longitude ouest 46° 06' 00" 71° 34' 00"

Coordonnées décimales -71.56667      46.1

Carte topographique 1/50 000 21L/04

Carte topographique 1/20 000 21L/04-0102

Anciens noms

  • Bernierville  (Municipalité de village)

    Depuis, le 29 novembre 2000, la municipalité du village de Bernierville ainsi que les municipalités de Saint-Ferdinand et de Vianney se sont regroupées pour former la municipalité de Saint-Ferdinand. La petite municipalité du village de Bernierville était établie à l'ouest du lac William, dans la région administrative du Centre-du-Québec. Située à une vingtaine de kilomètres au sud-est de la ville de Plessisville, elle était désignée autrefois sous le nom « Paroisse-du-Lac », en raison de la présence du plan d'eau. La municipalité de village est officiellement créée en 1898 par détachement de la municipalité du canton d'Halifax-Sud. Le toponyme « Bernierville » rappelle la mémoire de Julien-Melchior Bernier (1825-1887), vicaire, puis curé de la paroisse de Saint-Ferdinand entre 1850 et 1886. Par ailleurs, même si la population utilisait toujours « Saint-Ferdinand-d'Halifax » comme dénomination courante, les autorités municipales ont sanctionné officiellement, en 1986, le gentilé Berniervillois pour identifier les citoyens. Bernierville constitue un exemple éloquent d'un toponyme officiel qui n'a jamais réussi à s'implanter vraiment dans l'usage populaire. Enfin, le 29 novembre 2000, la municipalité du village de Bernierville ainsi que les municipalités de Saint-Ferdinand et de Vianney ont fusionné pour former la municipalité de Saint-Ferdinand.

  • Vianney  (Municipalité)

    Cette municipalité n'existe plus depuis le 29 novembre 2000. En effet, les municipalités de Vianney et de Saint-Ferdinand ainsi que la municipalité du village de Bernierville ont fusionné pour former la municipalité de Saint-Ferdinand. Nichée dans une petite vallée entourée de montagnes, la municipalité de Vianney se situait à environ 25 km au sud-est de Plessisville, dans la région du Centre-du-Québec. Elle occupait l'extrémité sud-est de la MRC de L'Érable, entre Saint-Ferdinand, au nord, et Chester-Est, au sud.
    Le toponyme « Vianney » rappelle la mémoire d'un prêtre français, l'abbé Jean-Marie-Baptiste Vianney (Dardilly, France, 1786 - Ars-sur-Formans, France, 1859), mieux connu comme le curé d'Ars. En 1925, on assiste à la création de la paroisse de Saint-Jean-Baptiste-Vianney par détachement des paroisses de Saint-Julien et de Saint-Ferdinand. On choisit d'attribuer le nom de l'abbé à cette paroisse, puisqu'elle est érigée canoniquement en 1925, année sa canonisation. À l'époque, l'endroit comptait environ 70 familles, arrivées depuis plus d'une dizaine d'années. La municipalité, quant à elle, est d'abord créée en 1913 comme municipalité du canton d'Halifax-Sud-Partie-Sud-Ouest. Puis en 1981, on modifie cette appellation en « Vianney », nom du bureau de poste ouvert en 1925 et fermé en 1969. Cependant, les Vianneyens emploient peu ce toponyme, lui substituant plutôt les formes « Saint-Jean-Vianney », « Saint-Jean-Baptiste-Vianney » ou encore « Saint-Jean-Baptiste », influencés par le nom paroissial.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012