Retour aux résultats Version imprimable

Mont-Saint-Grégoire

Origine et signification Blottie au pied du mont Saint-Grégoire, élévation qui appartient à l'ensemble des collines Montérégiennes, cette municipalité est située dans le secteur nord de la MRC du Haut-Richelieu, à 7 km à l'est d'Iberville, entre Saint-Athanase et Sainte-Brigide-d'Iberville. Elle a été implantée dans une région à dominante agricole, tout particulièrement renommée pour la beauté et l'opulence de ses vergers et de ses érablières. Originellement, le bureau de poste portait l'appellation de Mount Johnson (1845-1923) et a pris celle de Mont-Saint-Grégoire en 1923, par suite de la modification du nom du mont lui-même. L'ancienne dénomination célébrait le souvenir de sir John Johnson (1741-1830), propriétaire de la seigneurie de Monnoir à compter de 1795 et qui habitait au pied du mont auquel il a donné son nom entre 1810 et la fin de sa vie. Ce personnage était né à Mount Johnson, près de New York. Quant à l'hagionyme, il rappelle saint Grégoire Ier, dit Grégoire le Grand (vers 540-604), docteur de l'Église et pape de 590 à 604. Élu contre son gré mais doté d'une forte personnalité, il a fait de la papauté la principale puissance d'Occident. Il a combattu l'arianisme et simplifié la liturgie. On associe surtout son nom au chant grégorien qu'il aurait inventé, ce qui se révèle faux puisque cette musique d'église n'existe que depuis la fin du VIIe siècle et a été constituée de la refonte du vieux romain, utilisé à l'époque de Grégoire le Grand. À compter de 1758, ce territoire a été peuplé par des Acadiens. D'ailleurs, c'est l'un des leurs, Grégoire Bourque qui fit don du terrain sur lequel l'église a été bâtie en 1805. La première municipalité a d'abord été établie sous l'appellation de Saint-Grégoire-le-Grand-de-Monnoir en 1845. On voulait ainsi rappeler l'inclusion de cet espace administratif dans la seigneurie de Monnoir, concédée à Claude de Ramezay en 1708 par le gouverneur Vaudreuil et l'intendant Raudot. Abolie en 1847, elle sera rétablie en 1855 comme municipalité de la paroisse de Saint-Grégoire-le-Grand, dénomination empruntée à la paroisse érigée canoniquement d'abord en 1836 sous le nom de Saint- Raimond-de-Monnoir, qui devient en 1847 Saint-Grégoire-le-Grand. En 1955, une partie de ce territoire était détachée pour créer la municipalité du village de Saint-Grégoire qui devint par la suite Mont-Saint-Grégoire en 1978. Le 21 décembre 1994, la municipalité de la paroisse de Saint-Grégoire-le-Grand et celle du village de Mont-Saint-Grégoire se sont réunies à nouveau pour former la Municipalité de Mont-Saint-Grégoire.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1995-02-23

Spécifique Mont-Saint-Grégoire

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Haut-Richelieu

Municipalité Mont-Saint-Grégoire (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 56097

Latitude nord     Longitude ouest 45° 20' 00" 73° 10' 00"

Coordonnées décimales -73.16666      45.33333

Carte topographique 1/50 000 31H/06

Carte topographique 1/20 000 31H/06-0102

Anciens noms

  • Mont-Saint-Grégoire  (Municipalité de village)

  • Mount Johnson  (Village)

  • Saint-Grégoire-le-Grand  (Municipalité de paroisse)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012