Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Côme–Linière

Origine et signification Issue de la fusion de la municipalité du village de Linière et de la municipalité de la paroisse de Saint-Côme-de-Kennebec le 13 avril 1994 sous le nom Saint-Côme-de-Linière, laquelle dénomination a été remplacée par Saint-Côme–Linière le 17 août 1994, la nouvelle municipalité réunit deux anciens territoires séparés depuis 1912. La municipalité de la paroisse de Saint-Côme-de-Kennebec, colonisée par des Irlandais vers 1825 occupait les deux rives de la rivière du Loup à 16 km au sud-est de Saint-Georges, à une quinzaine de kilomètres de la frontière du Maine à l'est et à 110 km au sud- est de Québec.

L'ouverture du chemin de Kennebec construit entre 1815 et 1830, le Kennebec Road, comme on désignait cette voie de communication anciennement, a contribué à faciliter le commerce entre le Québec et les États-Unis et a servi de grande voie postale entre Québec et Boston. Ouvert à la circulation en 1830, du moins dans sa portion canadienne, le chemin traverse une partie de la Beauce et aboutit à la rivière Kennebec, dans le Maine. Il a contribué au peuplement des lieux par des Irlandais, des Anglais et des Écossais et à l'établissement d'une mission en 1844.

Le constituant Kennebec est un nom abénaquis – ce peuple amérindien a fréquenté ce territoire à une ancienne époque –, souvent gratifié d'un accent jadis (Kennébec) qui, selon Maurault, a pour signification : chemin qui conduit au lac, c'est-à-dire au lac Moosehead. Suivant le père Joseph-Étienne Guinard, il faut plutôt y voir le sens de serpent, couleuvre, tiré de la forme kinebik, interprétation que rejette John Charles Huden dans Indian Place Names of New England, qui croit que ce mot signifie : grande étendue d'eau calme. Il paraissait donc tout à fait naturel de retenir cette dénomination pour identifier en partie une municipalité, érigée sur le parcours de cette route en 1893, mais qui remontait toutefois à 1871, sous la forme d'une paroisse baptisée Saint-Côme depuis 1863 et canoniquement érigée en 1888. Cet hagionyme rappelle saint Côme ou Cosme, médecin d'origine arabe, martyrisé en compagnie de son frère Damien en Syrie, vers 287, peut-être 295, suivant certains. Ces deux disciples d'Esculape auraient eu la tête tranchée.

L'autre secteur du territoire municipal correspond à l'ancienne municipalité du village de Linière, qui a pris naissance en 1912, en se séparant de celle de Saint-Côme. Un grave incendie détruira, en outre, une partie des lieux en 1926. Le pittoresque village de Linière, dont la forme descriptive est à l'origine de la dénomination, prend naissance vers 1830. Le lieu, tout en longueur, se situe dans le canton de Linière (1852). On rencontre sporadiquement la forme Saint-Côme-de-Linière. La dénomination Linière, attribuée au bureau de poste ouvert à cet endroit en 1875, évoque une famille de seigneurs de Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce, les Taschereau, surtout à travers Antoine-Charles, agent des terres, qui s'était intitulé seigneur de Linière en 1811, lors du partage de la seigneurie de Sainte-Marie. Ce nom de famille français n'a été ici qu'un surnom, d'une noblesse un peu fictive, semble-t-il. Il est par ailleurs devenu un prénom très populaire surtout en Beauce. Étymologiquement, le toponyme Lignières (Linières, Linière) identifie un lieu où l'on cultive le lin et on le relève fréquemment en France, dans l'Aube notamment. Le suffixe latin -aria a souvent abouti à -ère en toponymie, accolé à des noms de plantes: Jonquière(s), Rosière(s), Favière(s), etc.

L'économie locale repose sur la confection de vêtements, l'industrie alimentaire et celle du bois de sciage.

Date d'officialisation 1994-12-09

Spécifique Saint-Côme–Linière

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Beauce-Sartigan

Municipalité Saint-Côme–Linière (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 29057

Latitude nord     Longitude ouest 46° 04' 00" 70° 31' 00"

Coordonnées décimales -70.51666      46.06667

Carte topographique 1/50 000 21L/02

Carte topographique 1/20 000 21L/02-0102

Anciens noms

  • Linière  (Municipalité de village)

  • Saint-Côme-de-Kennebec  (Municipalité de paroisse)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012