Retour aux résultats Version imprimable

Vaudreuil-Dorion
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Cette ville de la Montérégie a été implantée au fond d'une large échancrure du lac des Deux Montagnes. Regroupant les territoires des villes de Vaudreuil et de Dorion depuis le 16 mars 1994, elle est bornée à l'ouest par Saint-Lazare et au sud par Les Cèdres et Pointe-des-Cascades. Sur le plan municipal, c'est en 1845 que sera d'abord créée la municipalité de Vaudreuil pour être abolie deux ans plus tard. En 1850 naîtra la nouvelle municipalité du village de Vaudreuil. Une partie de son territoire sera détachée en 1891 pour former une municipalité de village autonome, Dorion, qui deviendra une ville en 1916. En 1963, la ville de Vaudreuil sera officiellement créée regroupant ainsi les territoires des municipalités du village de Vaudreuil et de la paroisse de Saint-Michel-de-Vaudreuil (1855). Du côté du secteur de Vaudreuil, c'est en 1702, que le gouverneur Louis-Hector de Callière et l'intendant Beauharnois concédait une étendue de terre qui allait prendre le nom de son premier concessionnaire, Philippe de Rigaud de Vaudreuil, marquis de Vaudreuil (vers 1643-1725), gouverneur de la Nouvelle-France de 1703 à 1725. Arrivé au pays en 1687, il sera nommé gouverneur de Montréal en 1698, poste qu'il occupera pendant quatre ans. Il se verra décerner le titre de marquis par Louis XIV en 1703. Il a su protéger adéquatement la colonie des visées anglaises et il a patiemment reconstruit l'empire commercial de la Nouvelle-France dans l'Ouest. Son fils, Pierre de Rigaud de Vaudreuil de Cavagnial, marquis de Vaudreuil (1698-1778), deviendra, en 1755, le dernier gouverneur de la colonie. Vaudreuil rappelle la terre d'origine du seigneur en France, le fief Vaudreuille, en Haute-Garonne, près de Toulouse. L'achat, en 1763, de la seigneurie par Michel Chartier de Lotbinière (1723-1798) fait en sorte que son prénom est retenu pour identifier la paroisse de Saint-Michel-de-Vaudreuil, fondée en 1773 et canoniquement érigée en 1830. Les premiers colons, arrivés en cet endroit au début du XIXe siècle, ont désigné un temps leur nouvelle patrie comme la paroisse de Quinchien. Ce nom, probablement adapté de l'amérindien Quenechouan, identifiait le rang où les ancêtres des Vaudreuillois ont pris feu et lieu, sis sur la pointe du rapide de la rivière Quinchien, où le premier manoir seigneurial avait été construit en 1763. À cet égard, un aveu et dénombrement (1725) cite «un arrière-fief nommé la rivière Quinchien, de 6 arpents de front de chaque côté de la dite rivière» et, tout près, signale «7 arpents de front sur l lieue 1/2 de profondeur réservés pour les Sauvages Népissingues». La dénomination de Dorion souligne l'importance de sir Antoine-Aimé Dorion (1818-1891), originaire de La Pérade, avocat, député de Montréal (1854-1861), de Hochelaga (1862-1867) et de Napierville (1872-1874). Ancien copremier ministre du Canada avec George Brown quelques jours seulement en 1858, il sera nommé juge en chef de la Cour du banc de la reine en 1874. Successeur de Papineau à la tête du Parti rouge, ancêtre du Parti libéral, Dorion fut un anticlérical (prônant l'abolition de la dîme et la création d'un réseau d'écoles publiques laïques) et un farouche opposant à la Confédération (souhaitant même que le Bas-Canada se retire du Canada-Uni). Il demeure l'un des grands noms du nationalisme canadien-français. Une paroisse dénommée Très-Sainte-Trinité était fondée en cet endroit en 1890.

Date d'officialisation 1994-06-03

Spécifique Vaudreuil-Dorion

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Ville

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Vaudreuil-Soulanges

Municipalité Vaudreuil-Dorion (Ville)

Code géographique de la municipalité 71083

Longitude ouest     Latitude nord 74° 02' 00" 45° 24' 00"

Coordonnées décimales -74.03333, 45.4

Carte topographique 1/50 000 31G/08

Carte topographique 1/20 000 31G/08-0102

Anciens noms

  • Dorion  (Ville)

  • Vaudreuil  (Ville)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012