Retour aux résultats Version imprimable

Henryville

Origine et signification La nouvelle municipalité de Henryville a été créée le 15 décembre 1999. Elle est issue du regroupement de la municipalité de Henryville et de la municipalité du village de Henryville. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité. Le territoire de cette municipalité implantée près de la rivière Richelieu et de la baie Missisquoi, en Montérégie, bornée à l'ouest par Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix et à l'est par Saint-Sébastien, attire les amateurs de pêche, de chasse ou de belle nature, en raison d'un environnement aquatique et champêtre exceptionnel. Les pionniers, des Loyalistes, s'y installent vers 1784 et seront rejoints par un contingent francophone, vers 1815. Une paroisse, Saint-Georges-de-Noyan, y est érigée canoniquement en 1835, puis civilement, sous l'appellation de municipalité de la paroisse de Saint-Georges, en 1842, suivie, en 1845, par la municipalité de Henryville, abolie en 1847 et rattachée à la municipalité du comté de Rouville. En 1855, on procédait au rétablissement de la municipalité de la paroisse de Saint-Georges. L'appellation municipale reprenait celle du bureau de poste ouvert en 1827. Le nom du roi anglais George IV (1762-1830), retenu pour la paroisse protestante de St. George of Henryville en 1794, couramment identifiée comme St. George's, a servi de prétexte à évoquer saint Georges, personnage très important chez les anglicans comme les catholiques. C'est seulement en 1957 que la municipalité recevra son nom présent inspiré de celui d'Edme (Edmund) Henry (1760-1841), agent du seigneur de Noyan, Napier Christie Burton, à qui avaient été concédées cette seigneurie et celle de Sabrevois en 1799. Burton, décédé en 1835, avait confié à Henry, notaire à Laprairie depuis 1815, la responsabilité du développement des terres qu'il possédait, tâche dont il s'est acquitté en fondant Christieville (Iberville), Napierville et Henryville. L'ancienne et minuscule municipalité de village, créée en 1927, par suite de son détachement de celle de la paroisse de Saint-Georges, était tout entière circonscrite par le territoire de la municipalité homonyme. L'endroit, situé à la source de la rivière du Sud, permettait autrefois aux Henryvillois d'observer les déplacements humains vers le sud, puisque ce cours d'eau constituait la principale voie de communication avec la baie Missisquoi. En outre, s'y est déroulée à proximité une bataille mettant aux prises notamment les Patriotes Nelson et Côté et les forces anglaises, en 1838.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 2000-01-20

Spécifique Henryville

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Haut-Richelieu

Municipalité Henryville (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 56042

Latitude nord     Longitude ouest 45° 08' 00" 73° 11' 00"

Coordonnées décimales -73.18333      45.13333

Carte topographique 1/50 000 31H/03

Carte topographique 1/20 000 31H/03-0202

Ancien nom

  • Henryville  (Municipalité de village)

    Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 15 décembre 1999. En effet, à cette date, la municipalité du village de Henryville et la municipalité de Henryville se regroupaient pour constituer la nouvelle municipalité de Henryville. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité du village de Henryville. Cette minuscule municipalité de village, créée en 1927, par suite de son détachement de celle de la paroisse de Saint-Georges, est tout entière circonscrite par le territoire de la municipalité homonyme. L'endroit, situé à mi-parcours de la rivière du Sud, permettait anciennement aux Henryvillois d'observer les déplacements humains vers le sud puisque ce cours d'eau constituait la principale voie de communication avec la baie Missisquoi, en Montérégie. En outre, s'y est déroulée à proximité une bataille mettant aux prises notamment les Patriotes Nelson et Côté et les forces anglaises, en 1838.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012