Retour aux résultats Version imprimable

Hemmingford

Origine et signification Les limites de cette municipalité de la Montérégie, qui s'inscrivent complètement dans la municipalité de canton du même nom, près de Havelock, témoignent du lien territorial qui les unit, puisque la municipalité de village a été détachée, en 1878, du territoire de celle du canton, qui remontait à 1845. L'un des premiers Hemmingfordiens les plus éminents, le loyaliste Frederick Scriver, s'installe à cet endroit vers 1800, identifié pendant près de 30 ans comme la localité de Scriver Corners. Ce village résidentiel, dont le nom évoque une localité d'Angleterre, a pour principale ressource la pomiculture et l'on évalue à 100 000 le nombre de pommiers qu'on y trouve. Hemmingford attire également de nombreux touristes grâce au Parc Safari, une étendue de 6 km² peuplée d'animaux sauvages d'Afrique, d'Amérique et d'Eurasie qui évoluent en liberté et que l'on peut nourrir, photographier ou encore toucher. Quoique l'espace occupé par le parc se situe majoritairement dans la municipalité de canton, il demeure cependant étroitement associé à celle du village.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1986-02-12

Spécifique Hemmingford

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité de village

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Jardins-de-Napierville

Municipalité Hemmingford (Municipalité de village)

Code géographique de la municipalité 68010

Latitude nord     Longitude ouest 45° 03' 00" 73° 35' 00"

Coordonnées décimales -73.58334      45.05

Carte topographique 1/50 000 31H/04

Carte topographique 1/20 000 31H/04-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012