Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Augustin

Origine et signification Implantée à 70 km au sud-ouest de Rivière-Saint-Paul sur la Basse-Côte-Nord, Saint-Augustin occupe l'extrémité sud d'une large pointe qui sépare la baie du Nord-Est de la rivière Saint-Augustin. C'est dans le cadre de la restructuration de la municipalité de Côte-Nord-du-Golfe-Saint-Laurent que le village de Saint-Augustin a accédé au statut de municipalité en 1992, décision officiellement effective à compter du 1er janvier 1993.

L'histoire augustinienne remonte au début du XVIIIsiècle alors qu'un village s'est formé autour d'un poste de traite établi par la Compagnie de la Baie d'Hudson avant 1720. Identifié sous l'appellation Saint-Augustin–Saguenay, reprise en 1893 pour le bureau de poste, il a connu une progression lente jusqu'à ce que la Basse-Côte-Nord soit ouverte vers 1820, au peuplement libre. En 1870, on a procédé à la reconstruction du poste de traite, théâtre de nombreuses activités de chasse, de pêche et de traite.

L'endroit tire son nom de celui du premier concessionnaire d'une longue bande de terre s'étendant « depuis la rivière appelée Kegaska jusqu'à celle nommée Kesesakion [Quessessaquiou; Kessessakiou] », accordée en 1702 – et pour une durée de dix ans – à Augustin Le Gardeur de Courtemanche (1663-1717), nommé commandant de roi de la côte du Labrador en 1714. Au fil des ans et compte tenu d'une présence anglophone significative, la forme anglaise St. Augustine, qui figure notamment sur une carte de Robert Sayer (1786) sous la forme St Augustin's R., a pu être relevée nombre de fois. Très populaire, le prénom d'Augustin Le Gardeur de Courtemanche est associé en outre à une rivière, à une baie, à un archipel, à une passe, à un havre et à un canton.

En 1986, les lieux comptaient 833 Augustiniens de langue anglaise, innue et française dont les ancêtres étaient venus de Terre-Neuve, des provinces de l'Atlantique, de la Gaspésie, de la baie des Chaleurs et de quelques paroisses de la rive sud du Saint-Laurent. Voir : Le Gardeur (canton).

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1993-03-05

Spécifique Saint-Augustin

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Côte-Nord

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Golfe-du-Saint-Laurent

Municipalité Saint-Augustin (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 98012

Latitude nord     Longitude ouest 51° 13' 00" 58° 39' 00"

Coordonnées décimales -58.65      51.21667

Carte topographique 1/50 000 12O/02

Carte topographique 1/20 000 12O/02-0202

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012