Retour aux résultats Version imprimable

Baie des Ha! Ha!
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Cette baie de 15 km de profondeur, située à 20 km à l'est de Chicoutimi, apparaît comme la continuation normale du fjord du Saguenay et la voie qui mène dans l'intérieur du pays. Toutes les descriptions géographiques marquent cette réalité et les auteurs qui supposent une exclamation comme origine du nom reconnaissent ce fait. Il existe d'autres utilisations de cette appellation. Par exemple, à l'est du village de La Tabatière, sur la côte nord du golfe du Saint-Laurent, une autre baie des Ha! Ha!, nom déjà en usage au XVIIIe siècle, se ramifie en plusieurs anses, comme c'est le cas pour l'entité du Saguenay, ce qui expliquerait pourquoi l'assise populaire aurait également attribué la forme plurielle. En revanche, la baie du Ha! Ha!, à Saint-Fabien, dans le Bas-Saint-Laurent, a pris la forme du singulier parce que le mot haha n'identifie qu'un seul rentrant de côte. De même, le nom de la municipalité de Saint-Louis-du-Ha! Ha! a retenu le déterminatif au singulier à cause du coude prononcé du lac Témiscouata à cet endroit. Les cartes du père Laure de 1731 et de 1732 désignent la baie des Ha! Ha! sous le nom de «Grande Ance». Victor Tremblay écrit en 1947 dans La question de «baie des Hahas» que l'explorateur Edward Harrison remontant le Saguenay, en 1786, a utilisé l'expression «At the turn of the Ha, Ha». Dans les Journaux de la Chambre d'Assemblée du Bas-Canada, 1820-1821, l'explorateur Pierre McNicoll précise que «le sol [...] est bon et propre à la culture; particulièrement à la Baie des Haha, et à Chicoutimy». Parmi les attestations les plus anciennes de ce curieux terme en Nouvelle-France, il convient de mentionner Isle du Haha (carte de Franquelin, 1686), en Acadie, et Baie du haha (carte de Boishébert, 1715), sur la Côte-Nord. Le substantif haha dans la langue courante évoque tout obstacle interrompant brusquement un chemin et, dans le domaine des fortifications, un fossé situé à l'entrée d'une fortification et qui empêche le passage. Par extension, on désigne ainsi une barrière dont l'aspect inattendu arrache cette exclamation aux voyageurs. Sur le plan étymologique, les lexicologues préconisent l'onomatopée marquant la surprise : Ha! Ha!, pour expliquer cette exclamation. Grande Baie a également été en usage, à partir du XIXe siècle, pour identifier ce vaste rentrant. En 1859, une municipalité située à proximité a pris le nom de Grande-Baie. Et en 1975, la nouvelle ville, créée par la fusion de la municipalité de la paroisse et de la ville de Bagotville, de la municipalité de Grande-Baie et de la ville de Port-Alfred, a été baptisée La Baie. Variante : Baie Heskoueouaska. Voir : Saint-Louis-du-Ha! Ha! (municipalité de paroisse). « Chez le Huron /.../ un sentier ordinaire se nommait AHAHA /.../; le « AHAHA » huron s'est transformé, au Québec, en « HAHA » et il a pris place dans nos toponymes /.../». Le nom a été adopté le 9 juin 1960.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Ha! Ha!

Générique (avec ou sans particules de liaison) Baie des

Type d'entité Baie

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Saguenay (Ville) (La Baie)

Code géographique de la municipalité 94068

Longitude ouest     Latitude nord 70° 48' 36" 48° 20' 54"

Coordonnées décimales -70.81, 48.34833

Carte topographique 1/50 000 22D/07

Carte topographique 1/20 000 22D/07-0101

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012