Retour aux résultats Version imprimable

Réserve écologique Jackrabbit

Origine et signification Ce territoire, au relief constitué de collines arrondies et escarpées, se situe au sud-ouest de la ville de Sainte-Agathe-des-Monts et au nord-est de la municipalité d'Huberdeau. Intitialement créée le 7 janvier 1981 sous le nom « Réserve écologique des Laurentides », elle couvrait alors une superficie de 604 ha. Le 29 avril 1992, lors de son agrandissement pour atteindre la superficie de 750 ha, l'appellation a été modifiée pour la dénomination « Réserve écologique Jackrabbit ». Ce toponyme rappelle le souvenir de Herman Smith Johannsen (Horten, Norvège, 1875 - Tonsberg, Norvège, 1987), personnage dont la vie a été marquée par la promotion du ski de randonnée. Surnommé « Jackrabbit », ce skieur était unique en son genre. Ingénieur, il travaille aux États-Unis et ouvre un bureau à Montréal vers 1910. Au sortir de la Première Guerre mondiale, Johannsen s'établit à Montréal en 1919 et anime de nombreuses randonnées à ski dans la région des Laurentides, qui apprivoise alors ce nouveau sport. Établi à Shawbridge, il explore les vallées du bassin de la rivière du Diable et organise en 1928 le premier slalom du Canada, au mont Tremblant. En 1932, il entreprend avec une équipe le traçage de la piste Feuille-d'Érable (alors Maple Leaf), parallèle sur 128 km à la voie ferrée qu'emprunte le « p'tit train du Nord », soit entre Shawbridge et Labelle. C'est également Jackrabbit qui dirige, dans les années 1930, avec Harry Pangman, l'aménagement des pistes du mont Tremblant pour le compte de la compagnie The Atlas Construction Company Limited. C'est à la suggestion de A. Sidney Dawes de cette compagnie que leurs noms ont été accolés aux plus hauts pics de cette montagne célèbre pour ses installations de ski et ses compétitions internationales. Toute sa vie, Johannsen a œuvré pour le ski, influençant même certains Amérindiens, qui ont ajouté les skis aux raquettes dans leur équipement de trappe hivernale. Centenaire, il continuait la pratique quotidienne du ski de randonnée, auquel il attribuait sa longévité.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1993-03-05

Spécifique Jackrabbit

Générique (avec ou sans particules de liaison) Réserve écologique

Type d'entité Réserve écologique

Région administrative Laurentides

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Laurentides

Municipalité Montcalm (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 78055

Latitude nord     Longitude ouest 46° 00' 40" 74° 28' 30"

Coordonnées décimales -74.475      46.01111

Carte topographique 1/50 000 31J/01

Carte topographique 1/20 000 31J/01-0101

Ancien nom

  • Réserve écologique des Laurentides

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012