Retour aux résultats Version imprimable







Rue Gabrielle-D'Anneville


Origine et signification Ce nom rappelle le souvenir de Gabrielle d'Anneville (Paris, France, vers 1652 – Québec, 1728). Fille du roi, elle est venue à Québec en 1665. Elle se mariera à trois reprises. Une première fois, à Notre-Dame-de-Québec, elle épouse Louis Blanchard, le 27 juillet 1665; puis, le 12 juin 1684, elle épouse Mathieu La Grange, à Québec. Finalement, à Beauport le 22 septembre 1712, elle se marie à Hilaire Bernard de La Rivière, maçon, entrepreneur de bâtiments, « architecte », arpenteur royal, huissier, praticien, procureur fiscal et notaire royal.

Source :
Programme de recherche en démographie historique, Université de Montréal, fiche 5738.
Répertoire des toponymes de la ville de Québec, site Web de la Ville de Québec (consulté le 2009-12).
DUMAS, Sylvio. Les filles du roi en Nouvelle-France. Étude historique avec répertoire biographique, Québec, Société historique de Québec, 1972, p. 238. (Cahier d'histoire no 24).
VACHON, André. BERNARD DE LA RIVIÈRE ( Darivière), Hilaire, Dictionnaire biographique du Canada [En ligne], (Consulté le 10 novembre 2010).

Date d'officialisation 1990-08-21

Spécifique Gabrielle-D'Anneville

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Québec (Ville)

Code géographique de la municipalité 23027

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Gabrielle-D'Anneville

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Gabrielle-D'Anneville

Nouvelle recherche