Retour aux résultats Version imprimable

Fugèreville

Origine et signification En 1902, les Oblats desservaient un endroit dénommé Stopping Place, puis Pont-Rouge avant d'être érigé comme municipalité des cantons unis de Laverlochère-et-Baby, des noms d'un missionnaire oblat et d'un homme politique devenu juge, en 1904. Puis, en 1921, cette localité du Témiscamingue, située à proximité d'Angliers et de Laverlochère, devenait la municipalité de Fugèreville, nom identifiant le bureau de poste à compter de 1914. C'est par reconnaissance envers le curé fondateur, l'abbé J.-Armand Fugère, au nom duquel on a accolé le suffixe -ville, que la municipalité a été dénommée. Auparavant, on l'appelait Mont-Carmel, du nom de la paroisse Notre-Dame-du-Mont-Carmel fondée en 1912 et canoniquement érigée en 1935. Le territoire fugèrevillois a d'abord fait l'objet d'une exploitation forestière à compter des années 1880, dans le secteur de la baie Gillies, avant que de vaillants colons s'y livrent à l'agriculture au début du XXe siècle. Voir : Baby (canton) et Laverlochère (canton).

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Fugèreville

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Abitibi-Témiscamingue

Municipalité régionale de comté (MRC) Témiscamingue

Municipalité Fugèreville (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 85055

Latitude nord     Longitude ouest 47° 24' 00" 79° 12' 00"

Coordonnées décimales -79.2      47.4

Carte topographique 1/50 000 31M/06

Carte topographique 1/20 000 31M/06-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012